Transports

Bienvenue à bord du tram-train T12 !

Publiée le : , dernière mise à jour : 30.11.2023

Depuis 2018, les équipes du chantier ont su se mobiliser pour maintenir le rythme et respecter les délais de construction du tram-train T12 qui relie à présent Evry-Courcouronnes à Massy. Présentation de cette nouvelle ligne tout confort, inaugurée le 9 décembre 2023 et mise en service dès le lendemain.

Des fauteuils bleus et rouges aux lignes épurées, des prises USB pour recharger son téléphone, la climatisation en été et le chauffage en hiver… Inauguré le 9 et mis en service le 10 décembre entre Massy et Évry-Courcouronnes, le nouveau tram-train T12 offre un confort haut de gamme à ses voyageurs, avec 500 places dont 190 assises sur une double rame de 2x42 mètres.

« C’est le plus long tram-train d’Île-de-France, annonce Nicolas Perrin, chargé de projet T12 à Île-de-France Mobilités (IDFM) qui a financé les trams. C’est aussi une nouvelle colonne vertébrale pour l’Essonne qui relie les deux grands pôles que sont Massy et Évry-Courcouronnes en près de 40 minutes, avec un nouveau matériel très confortable et 100 % électrique.» Le T12 circule sur une partie ferroviaire en empruntant les voies du RER C entre Massy et Épinay-sur- Orge, puis en partie urbaine sur de nouvelles voies de tramway entre Épinay- sur-Orge et Évry-Courcouronnes, d’où son appellation de « tram-train ».

Les essais se sont déroulés entre avril et septembre afin de tester les voies, le croisement des rames, la signalisation, les vitesses de ligne, l'énergie… suivis d’une marche à blanc de trois mois sans voyageurs sur l’ensemble du tracé. 40 000 usagers par jour sont désormais attendus à son bord. « Le Département s'est mobilisé pour obtenir le T12. Nous avons participé au financement de l’infrastructure, c’est-à-dire les voies, les stations, les ponts, les aménagements paysagers, ainsi que des pistes cyclables et piétonnes le long du tracé. Au total, nous avons mis 52,6 M€, aux côtés de la Région présidée par Valérie Pécresse, de l’État et de la SNCF. Île-de-France Mobilités a financé de son côté les rames à hauteur de 54 M€. », ajoute Sophie Rigault, vice-présidente en charge des mobilités et de la voirie.

Cette nouvelle ligne de tram, multi partenariale, est financée par l'Etat, la Région Ile-de-France, le Département de l'Essonne et la SNCF. Ile-de-France Mobilités ainsi que la SNCF, maîtres d'ouvrages, veillent à la bonne coordination des étapes de réalisation.