Artisanat

Des confitures et pâtes à tartiner made in Essonne

Publiée le : , dernière mise à jour : 24.03.2021

Douceur d’Etiolles est une entreprise spécialisée dans la fabrication de confitures et de pâtes à tartiner cent pour cent artisanale avec des fruits frais, entiers, et donc de saison. L’aventure a commencé pendant le premier confinement, en 2020. Essonne.fr est allé à la rencontre de ce couple de passionnés.

Savoir-faire et maîtrise des saveurs

Pendant le premier confinement lié à la Covid 19, Cécile Koenig et Florent Gondouin, chefs d’entreprise touchés par la crise sanitaire, se sont lancés dans la production de confiture. « Au début, nous avons commencé à en faire pour nos enfants et notre entourage » explique Cécile. « Victime de notre succès, nous avons créé notre société cette même année » ajoute Florent, passionné de cuisine. Le confinement a été une révélation pour les confitures et les pâtes à tartiner. « Ayant un labo de cuisine professionnel chez moi, j’avais toutes les cartes pour en faire profiter plus de monde. » Deux ou trois fois par semaine, il va à Rungis. « Je choisis mes fruits et, si j’achète 100 kg de poires, je les fais maturer chez moi et je les trie une par une par degré de maturité. Je ne fais ma confiture qu’avec les plus matures. » C’est ainsi qu’à force de patience, de fruits frais, d’un procédé tenu secret pour les faire macérer dans le sucre, et d’une technique de cuisson qui révèle leur goût, que Florent arrive à créer de véritables merveilles.

De quoi en faire des tartines !

Et pour la pâte à tartiner, il a choisi la même formule : le haut de gamme artisanal ! « Déjà, on utilise des noisettes italiennes. Car elles sont grasses et garantes d’une pâte onctueuse. Et nous n’utilisons que trois composants : 40 % de noisettes, 40 % de chocolat, 20 % de sucre… et c’est tout ! » confirme Florent.

Le succès de ses produits tient également à leur originalité. Et, pour tester ses créations, Florent peut compter sur sa famille et sur ses amis qu’il régale régulièrement de nouvelles saveurs. « J’invente beaucoup de recettes. Mais il s’agit d’être subtil. Et de ne pas écœurer les gens après deux cuillères. Par exemple, on fait des préparations dites cocktail, sans alcool, mais avec un vrai goût ! » explique Florent. Les prix sont corrects car il n’y a pas d’intermédiaire. La vente se fait en ligne et Cécile est un véritable bras droit dans le bon fonctionnement de l’entreprise. Si ces quelques lignes vous ont mis l’eau à la bouche, sachez que Les Douceurs d’Etiolles livre gratuitement à Tigery, Saint-Germain-lès Corbeil, Etiolles, Soisy-sur-Seine et Saint-Pierre-du-Perray.

En complément