Insertion et emploi

Un espace dédié aux projets professionnels

Publiée le : , dernière mise à jour : 13.01.2021

Le Département accompagne les bénéficiaires du Revenu de solidarité active. Il est leur interlocuteur privilégié et leur propose des dispositifs de retour à l'emploi comme le "Pack sortie RSA". Un accompagnement vers l’emploi est également possible grâce à l’Espace emploi insertion de la Maison départementale des solidarités à Brétigny-sur-Orge.

Comment fonctionne l’Espace emploi insertion ?

L’espace emploi insertion (EEI) de la Maison départementale des solidarités (MDE) de Brétigny est exclusivement dédié aux bénéficiaires du RSA. Il permet un accompagnement privilégié pour trouver un emploi ou une formation diplômante pour ensuite se réinsérer. Pour cela, quatre coaches emplois et deux animateurs insertion travaillent à temps plein au sein de l’espace. Le coach accompagne le bénéficiaire et le guide dans son projet. Il le suit du début jusqu’à la fin. Quant à l’animateur insertion, il s’occupe du suivi administratif du dossier et met également en place des ateliers comme la rédaction d’un Curriculum vitae, d’une lettre de motivation ou encore les bonnes postures à adopter lors d’un entretien. Coach et animateurs se complètent pour assurer un suivi complet de l’allocataire et accompagner chaque personne au bout de leur projet.

Un rythme soutenu pour avancer sur un projet précis

Le premier rendez-vous permet de mieux connaître la personne, de connaître ses freins (garde d’enfants par exemple) mais aussi d’évaluer sa motivation.  "Une fois que le bénéficiaire a intégré cet espace, le suivi est très rythmé. La motivation est de mise pour la mise en place de chaque projet.", explique Céline Antonio, cheffe de secteur de l’Espace emploi insertion. Pendant trois mois, le bénéficiaire se présentera une fois par semaine pour échanger et avancer sur son projet avec son coach emploi. "Entre les rendez-vous, le lien est toujours établi. De même après que le bénéficiaire ait trouvé une formation ou un emploi, le lien n’est jamais rompu car nous devons nous assurer que chaque personne se sente bien à court, moyen et long terme" ajoute Céline Antonio. Ainsi, cet espace permet de démystifier l’engagement professionnel, de rassurer chaque personne sur la possibilité de travailler et de monter en compétence. Le travail n’est pas vu comme un poids mais bel et bien comme un moyen de rebondir.

"Le pack sortie RSA"

Depuis 2017, le "pack sortie RSA" existe pour que reprise d’activité rime bien avec fin de précarité. Imaginé par un collectif de bénéficiaires, d’agents sociaux et d’élus, ce dispositif favorise une reprise d'emploi pérenne en mixant accompagnement et coups de pouce financiers.

En quelques chiffres :
> 75 euros par mois pour les transports, soit l’équivalent du prix d’un Passe Navigo toutes zones, dans l’attente de la prise en charge à 50% par l’employeur.
> Des chéquiers d’insertion de 100 euros par mois pendant le premier trimestre de reprise d’activité pour les frais de déjeuner ou l’achat de vêtements adaptés à l’emploi.
> 150 euros par mois pour la garde d’enfants, pendant six mois au maximum.

N’hésitez pas à demander plus d’informations à la Maison départementale des solidarités de votre secteur.