Covid19 Autonomie Personnes âgées Personnes handicapées

Téléassistance : 426 abonnés supplémentaires depuis le début du confinement

Publiée le : , dernière mise à jour : 16/07/2020

En cette période de confinement, les personnes âgées ou en situation de handicap qui vivent seules à leur domicile sont plus vulnérables encore. C’est pourquoi le Département de l’Essonne a relancé une campagne d’installation de la téléassistance en l’élargissant à d’autres publics.

Proposée gratuitement par le Département, la téléassistance permet de sécuriser les personnes âgées qui vivent seules chez elles. En cas de problème (chute, malaise…), elles peuvent appuyer sur un pendentif ou une montre portée en permanence et ainsi contacter une plateforme téléphonique joignable 24H/24 et 7J/7. Depuis le début du confinement, ce service a été proposé par la société Vitaris, prestataire du Département, aux bénéficiaires de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) à domicile. Le Département a souhaité que ce dispositif, d’ordinaire réservé aux personnes de plus de 60 ans, puisse bénéficier à toutes les personnes fragiles en situation de handicap ou en perte d’autonomie quel que soit leur âge. Vitaris a donc pris contact avec les Centres communaux d’action sociale (CCAS) pour identifier les bénéficiaires potentiels et leur proposer ce service. Au total, 426 nouvelles installations ont ainsi été effectuées, dont 250 dispositifs classiques de téléassistance (boitier et montre ou pendentif) et 176 mises à disposition d’un numéro vert renvoyant vers le prestataire. Le nombre de bénéficiaires de la téléassistance s’élève donc désormais à près de 11 300.

 « La téléassistance a depuis longtemps fait ses preuves pour maintenir les personnes âgées chez elles le plus longtemps possible. Pendant le confinement, ce dispositif gratuit s’avère encore plus pertinent car de nombreuses personnes fragilisées par leur état de santé ou leur handicap se retrouvent très isolées et s’inquiètent. J’ai donc souhaité que de nouvelles installations de ce dispositif soient proposées ces derniers jours car c’est le rôle du Département, dans une telle période, d’être plus que jamais aux côtés des personnes âgées et vulnérables. Et l’innovation numérique et sociale doit être au cœur des nouvelles solidarités, tissées en ces temps troublés, pour apporter des solutions aux plus fragiles d’entre nous. »

François Durovray, Président du Département de l'Essonne

Contact Presse

Luce Margonty
Portable : 06 08 10 50 84
Courriel : lmargonty(at)cd-essonne.fr