Economie Aménagement Mobilités

RER B et D : il est l’heure pour SNCF Réseau de tenir ses engagements

François Durovray, Président du Département de l’Essonne et membre du conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités, dénonce la volonté de SNCF Réseau de suspendre la mise en œuvre du projet Nexteo, qui vise à automatiser les lignes du RER B et D.

« C'est avec grande surprise que j’ai appris par voie de presse la volonté de SNCF Réseau de suspendre la mise en œuvre de Nexteo sur les lignes de RER B et D. Déjà repoussée à 2027 pour le RER D et 2029 pour le RER B, l'automatisation des lignes est pourtant une nécessité vitale pour les usagers. Elle doit garantir la régularité de l'offre et une cadence suffisante pour répondre à la forte fréquentation sur le réseau : le tunnel de Chatelet est le tunnel ferroviaire le plus chargé d'Europe. A l'initiative de sa Présidente Valérie Pécresse et des élus de la majorité, Ile-de-France Mobilités a fait du financement et du déploiement de Nexteo une priorité. Après avoir été relégués au rang d’usagers de seconde zone par l'Etat au profit du Charles de Gaulle Express, et alors que les retards se multiplient les usagers du RER B et du RER D ne peuvent plus attendre ! Après le retard pris dans la livraison des nouveaux trains « RER NG », c’est un deuxième coup de Trafalgar. Le système Nexteo sera déployé sur le RER E à compter de 2024, ce n’est donc pas la faisabilité technique qui est en cause mais bien la capacité de la SNCF et de la RATP à coopérer ensemble au service des usagers. Les dérapages financiers et les reports s'accumulent dangereusement sur les chantiers en Ile-de-France, et il est légitime de s'interroger sur la compétence de SNCF Réseau pour mener à bien des opérations d'envergure nationale. Mais nous devons aussi nous questionner sur les moyens financiers mis à disposition par l'Etat quand on connaît la maigreur du nouveau contrat de performance de la SNCF. Je proposerai à la Présidente d’Ile-de-France Mobilités de convoquer le Président de SNCF Réseau a l’occasion du prochain Conseil d’Administration, le 13 octobre prochain. Les enjeux de qualité de l'offre de transports publics en Grande Couronne, et de développement des infrastructures de transports seront à l'ordre du jour d'une prochaine réunion avec le Ministre des Transports, Clément Beaune. »

François Durovray, Président du Département de l’Essonne

Contacts Presse

Luce Margonty
Portable : 06 08 10 50 84
Courriel : lmargonty(at)cd-essonne.fr   

Lucile Mahé des Portes
Portable : 06 47 12 08 81
Courriel : lmahedesportes(at)cd-essonne.fr