Essonne mécénat Culture - Sports - Tourisme

Domaine départemental de Méréville : adoptez une perle ou un anneau du futur pont Othoniel !

Les particuliers et les entreprises peuvent désormais contribuer à la réalisation du « Pont aux boules d’or » imaginé par l’artiste Jean-Michel Othoniel pour le Domaine départemental de Méréville. Une démarche originale pour participer au rayonnement de ce site remarquable, mais méconnu et soutenir l’artisanat d’art et l’excellence à la française.

L’ouvrage de Jean-Michel Othoniel remplacera la passerelle en bois édifié en 1784 dans le goût chinois qui devait son nom aux boules dorées ornant jadis ses piliers. L’artiste s’est inspiré de l’œuvre originelle de Bélanger, le célèbre architecte des jardins de Bagatelle, en mêlant le bois et le métal et en l’agrémentant à nouveau des perles et anneaux d’or disparus et de quelque 3 000 autres perles miroirs.

Ce projet de restauration ambitieux, d’un montant d’un million d’euros, est porté par le Département de l’Essonne, gestionnaire du domaine de Méréville, dont la marraine est Catherine Deneuve.

Par le biais de cette souscription lancée par le Département via sa fondation Essonne Mécénat, les donateurs adoptent une perle ou un anneau, éléments du garde-corps de la future passerelle :

  • une des 4 grandes perles dorées à la feuille d’or situées sur les piliers : 5 000 € / perle (soit 2 000 € ou 1 700 € après déduction fiscale*) ;
  • une des 24 perles dorées à la feuille d’or situées sur le garde-corps : 1 000 € / perle (soit 400 € ou 340 € après déduction fiscale *) ;
  • un des 24 anneaux dorés à la feuille d’or : 500 € / anneau (soit 200 € ou 170 € après déduction fiscale *).

Les mécènes doivent remplir un bon de souscription en allant sur le site : essonne-mecenat.org.

« Je suis convaincu que le partenariat avec l’artiste Othoniel pour cette création contemporaine donnera un nouveau rayonnement au parc de Méréville. Sa signature fera à elle seule destination, permettant de toucher un public toujours plus large. Les donateurs pourront prendre part à la renaissance de ce jardin qui méritait de retrouver toute sa superbe. En cette période de crise sanitaire et économique, c’est aussi une façon de contribuer à la relance économique en soutenant les artisans d’art, dont le savoir-faire est précieux pour la préservation du patrimoine culturel et pour la création contemporaine.»

François Durovray, Président du Département de l’Essonne et Président de la Fondation Essonne Mécénat

« J’ai imaginé reconstruire le pont de Bélanger, en métal cette fois, afin d’embrasser toute son histoire, et de l’orner à nouveau des perles et anneaux d’or disparus. Il était important que cette création reprenne la forme du pont originel, afin que les marcheurs d’aujourd’hui puissent retrouver le sentiment de ceux d’autrefois en empruntant la passerelle. En ajoutant une membrure comme une coque de bateau, j’ai souhaité assouplir et rendre plus douce la structure, telle une voûte renversée constituée d’une pluie de perles miroirs. »

Jean-Michel Othoniel

 

*La déduction fiscale s’élève à 60 % du montant du don pour les entreprises, à 66 % pour les particuliers (75 % pour les personnes assujetties à l’IFI).

 

 

Contact Presse

Luce Margonty
Portable : 06 08 10 50 84
Courriel : lmargonty(at)cd-essonne.fr