Cadre de vie - Environnement

Cultiver la biodiversité chez soi grâce à l’application Hortilio

Le Département de l’Essonne lance Hortilio, une application mobile gratuite, pour inciter les Essonniens à préserver la biodiversité dans leur jardin ou sur leur balcon. Les jardiniers novices ou experts peuvent y trouver des conseils et des fiches pratiques, créer leur potager, participer à un forum ou encore identifier des plantes.

L’opération « Jardins naturels sensibles », qui vise à promouvoir la nature en ville et à sensibiliser les Essonniens à l’importance de la biodiversité, a permis de constituer un réseau de près de 400 adhérents qui se sont engagés, via la signature d’une charte, à sauvegarder les espèces végétales et animales dans leur jardin comme sur leur balcon par des pratiques de jardinage naturelles et respectueuses de l’environnement (plantations qui attirent les insectes, hôtels à insectes, passages à faune, etc.). Les services départementaux se déplacent aussi directement chez les particuliers qui le souhaitent pour visiter leurs jardins et leur dispenser des conseils. Enfin la collectivité a conclu des conventions avec des communes dans ce même objectif de promotion de la nature en ville.

L’ensemble de ces actions participe à la constitution des trames vertes et bleues sur le territoire. Ces trames sont un réseau d'échanges pour que les espèces animales et végétales puissent facilement se déplacer, s'alimenter, se reproduire, se reposer. En se multipliant, les « jardins naturels sensibles », quelle que soit leur taille, contribuent en effet à former un maillage favorable à ces échanges et donc au cycle de vie de la petite faune et de la flore.

Le Département a souhaité aller encore plus loin et toucher un public plus large en utilisant les nouvelles technologies afin de renforcer ce maillage écologique.

C’est pourquoi il lance l’application « Hortilio », conçue par l’agence CDC Biodiversité et l’entreprise JAYA, pour développer et diffuser des bonnes pratiques de jardinage local, en faveur de la biodiversité. Cette application s’appuie sur une riche base de données de CDC Biodiversité sur la flore indigène et ornementale d’Île-de-France.

Concrètement, après avoir téléchargé l’application, les utilisateurs essonniens doivent créer un compte qui leur donnera accès aux fonctionnalités suivantes :

  • conseils d’experts adaptés et fiches pratiques associées pour évaluer la capacité de leur jardin à accueillir la biodiversité et pour avoir de bonnes pratiques de jardinage ;
  • liste d’événements et lieux liés au jardinage autour de chez eux ;
  • forum pour partager leur savoir avec les autres utilisateurs ;
  • gestion de leurs potagers en suivant les tâches à y effectuer (semis, repiquage, récolte), avec des conseils adaptés à la surface, aux différentes espèces présentes, à leurs interactions, et notifications possibles pour savoir notamment quand semer, récolter, repiquer, laisser au repos. 
  • encyclopédie des différentes espèces de plantes présentes dans leur jardin ;
  • module d’identification des plantes grâce aux services intégrés de PlantNet.

 

« Les surfaces urbanisées en Essonne représentent plus d’un tiers du territoire. Ces territoires urbanisés ont un rôle à jouer pour le développement de la faune et de la flore et pour la constitution d’un réseau d’espaces naturels privés et publics qui facilite le déplacement des espèces. En conciliant jardinage et biodiversité, l’application Hortilio vise à impliquer les Essonniens de tous âges dans le renforcement de ce réseau. Cet outil illustre de façon concrète notre démarche d’écologie de progrès en mettant la technologie au service de la sauvegarde de la biodiversité. »

François Durovray, Président du Département de l’Essonne 

« L’ergonomie d’Hortilio, sa facilité d’utilisation, son contenu vont nous permettre de toucher un public plus jeune d’actifs qui ne jardinent pas ou peu faute de temps. Cette application va les accompagner au plus près dans cette activité tout en les sensibilisant à l’importance et à la richesse de la biodiversité chez eux, quelle que soit la surface dont ils disposent. »

Nicola Méary, vice-président en charge de la biodiversité et de la transition écologique

Contact Presse

Luce Margonty
Portable : 06 08 10 50 84
Courriel : lmargonty(at)cd-essonne.fr