Pompiers

Et si vous deveniez pompier volontaire ?

Publiée le : , dernière mise à jour : 09.11.2022

Vous avez envie d’être utile tout en découvrant l’aventure au sein d’une équipe soudée ? Le service départemental d’incendie et de secours de l’Essonne (Sdis 91), financé par le Département, recrute des sapeurs-pompiers volontaires sur tout le territoire. Découvrez vite votre future mission avec le Colonel hors-classe Patrick Vailli, directeur départemental des sapeurs-pompiers de l’Essonne !

Comment devenir pompier volontaire ? Quels sont les avantages ? Les qualités requises ? Le Colonel hors-classe Patrick Vailli, directeur départemental des sapeurs-pompiers de l’Essonne, a accepté de répondre à nos questions. 

Pourquoi lancer une campagne de recrutement des sapeurs-pompiers volontaires ?

Le ministère de l’Intérieur a lancé une campagne nationale de recrutement. Au sein du Sdis 91, nous lançons en parallèle une campagne locale car nos besoins sont importants. Sur nos 50 centres de secours disséminés sur le territoire, 21 sont mixtes, c’est-à-dire qu’ils sont composés de sapeurs-pompiers professionnels et de sapeurs-pompiers volontaires. Ceux-ci sont situés essentiellement au nord du département, dans la partie la plus urbanisée. Les 29 autres centres, dans la partie sud et rurale, ne fonctionnent qu’avec des pompiers volontaires, à l’exception d’Étampes. Au total, nous avons 1 700 pompiers volontaires et 1 000 pompiers professionnels. Sans les volontaires, nous ne sommes pas en capacité de porter secours à la population et d'effectuer cette mission de service public. Et il est important de continuer à recruter car ceux-ci ne restent pas toute leur vie mais plutôt douze ans en moyenne. Nous avons besoin de tout le monde pour remplir notre mission.

Quelles sont les missions qui leur sont imparties ?

Exactement les mêmes que les pompiers professionnels, sur les risques courants comme les incendies ou les secours à personne. Cependant, dans une volonté de diversifier notre recrutement et d'attirer un public plus large, ceux qui seraient réticents à intervenir sur des incendies peuvent être recrutés en mono-mission, uniquement pour les secours à personne par exemple qui représentent 85 % de nos interventions. L' objectif est de renforcer notre panel.

Le statut de sapeur-pompier volontaire donne-t-il droit à une indemnisation ?

Oui, les sapeurs-pompiers volontaires sont indemnisés en fonction du nombre d’interventions effectuées, mais ce n'est pas la motivation principale de leur engagement. Ils ont pour la majorité d'entre eux un emploi ou suivent des études et sont sollicités en fonction de leurs disponibilités.

Les entreprises sont-elles tenues de libérer les sapeurs-pompiers volontaires pour leurs formations ou interventions ?

Rien ne les y oblige mais nous sommes en train de travailler sur le sujet. Une convention de disponibilité vient d’ailleurs d’être signée avec le Département afin de faciliter l’activité de sapeur-pompier volontaire pour ses agents : ils bénéficieront de jours pour se former sans avoir à poser des congés. Grâce ces conventions, les entreprises peuvent prétendre au label « employeur-partenaire des sapeurs-pompiers » et disposer de salariés qualifiés pour secourir leurs collègues. Lorsque nous avons engagé des renforts pour les feux de forêt en Gironde, un grand élan de solidarité s'est d'ailleurs mis en place : le Département et quelques entreprises ont libéré leurs salariés de leurs contraintes professionnelles.

Quelles sont les qualités requises pour devenir pompier volontaire ?

Avoir entre 17 et 55 ans et une aptitude au sport. S'ensuivra une visite médicale, un entretien de motivation et une formation complète. Mais il faut surtout ne pas avoir peur de s’engager et de donner de son temps. Nous avons besoin de tout le monde pour remplir notre mission. Un pompier aujourd’hui, ce n’est plus un super-héros. On lui demande juste d’avoir des valeurs d’entraide pour pouvoir porter secours à la population. S’il a ces valeurs, il est le bienvenu.

Comment postuler ?

Sur notre site Internet, nos réseaux sociaux ou en allant au centre de secours le plus proche de chez vous dont vous trouverez l’adresse sur notre site web. + d’infos sur sdis91.fr

2 QUESTIONS À ... Guy Crosnier, Président du Conseil d’administration du Sdis 91



Pouvez-vous nous rappeler ce qu’est un Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) ?
Un Sdis a pour mission d’assurer à l’ensemble de la population d’un département un égal traitement face au danger. Quand je suis arrivé à la tête du Sdis de l’Essonne, j’ai souhaité mettre davantage de moyens au service de la sécurité des Essonniens. Deux nouveaux centres de secours verront donc bientôt le jour à Tigery et à Orsay, en plus des 50 déjà existants. Cette campagne de recrutement de sapeurs-pompiers volontaires s’inscrit dans cette même volonté.

Quel est le rôle des sapeurs-pompiers volontaires ?
Ils sont indispensables pour assurer un maillage des secours équitable et de qualité. Sur le terrain, rien ne distingue un sapeur-pompier volontaire d’un professionnel. Ces deux statuts ont accès aux mêmes grades, aux mêmes formations et sont engagés sur les mêmes interventions : incendies, accidents de la voie publique, secours aux personnes… En moyenne, nos sapeurs-pompiers effectuent 260 interventions par jour, soit une action de secours toutes les 6 minutes.