Jeunesse

Orienter les jeunes Essonniens

Publiée le : , dernière mise à jour : 23.02.2022

Mettre en relation les jeunes de 16 à 30 ans avec des professionnels sur les questions de logement, d’emploi ou de formation, tel est l’objectif de la Boussole des jeunes. Cet outil, porté par le Département de l’Essonne, la CAF, l’ARS, la MSA et le CIDJ, accueille une nouvelle thématique santé et bien-être au service des jeunes Essonniens.

La Boussole des Jeunes, concept créé par la Direction de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative (ministère de l'Education nationale) est une plateforme digitale permettant la mise en relation de jeunes de 16 à 30 ans avec des professionnels de leur bassin de vie. Conseiller d’insertion professionnel, informateur jeunesse, psychologue de l’Éducation nationale (PsyEN), éducateur spécialisé, juriste/avocat, professionnel de santé (Infirmière, médecin, …) ou personnel d’aide administrative, sont là pour les accompagner dans leurs démarches.

La Boussole des jeunes concerne des thèmes variés tels que l’emploi, la formation, le logement, la santé, la mobilité internationale ou encore l’engagement. Elle est complémentaire des dispositifs portés par le Conseil départemental comme le Tremplin Citoyen. Ainsi, le Département de l’Essonne permet la création de liens et de passerelles entre les jeunes et les professionnels, notamment au regard du contexte sanitaire qui a distendu les relations sociales et fragilisé la jeunesse.

L’accès au droit en Essonne

Depuis 2020, il existe un point d’accès au droit des jeunes en Essonne qui est coordonné par l’association APASO. Une équipe de juristes est mobilisée pour informer et accompagner les jeunes qui ont besoin d’une information ou d’un accompagnement juridique dans les domaines de la vie quotidienne (travail, famille, logement, droits sociaux, consommation, procédures pénales, aide aux victimes…). Les juristes du PADJ-91 peuvent être contactés via le numéro gratuit 0 805 829 129 ou l’adresse padjeunes91(at)apaso.fr. Les jeunes pourront alors bénéficier d’un rendez-vous d’information juridique téléphonique ou en présentiel dans une structure partenaire du PAD. Des animations collectives de sensibilisation et de prévention peuvent également être proposées.