Le projet de réaménagement

Un nouvel échangeur pour le Ring des Ulis

Situés à l’entrée du parc d’activités de Courtabœuf, le Ring des Ulis et l’échangeur de Mondétour constituent un des nœuds routiers les plus importants de l’Essonne. Leur configuration et leur fréquentation induisent des difficultés de circulation aux heures de pointe.

Pour remédier à cette situation, un nouvel échangeur exclusivement réservé aux dessertes locales va sortir de terre à côté du Ring des Ulis. 

Côté Mondétour à Orsay, des accès et sorties seront créés sur la RN118 afin de faciliter les liaisons vers le parc d'activités de Courtabœuf. Toujours au niveau de Mondétour, en entrée de parc, l'agglomération prévoit d'aménager une gare routière pour les bus.

Des liaisons douces (piétons, cyclistes) sont prévues sur l'ensemble du projet.

Ce chantier est l'un des plus importants conduits par le Département de l’Essonne.


Illustration P24 du dossier CNPN


Une vue du futur aménagement

 

Le projet en détail

Au programme de ce chantier :

  • Fluidifier et sécuriser les échanges entre la RN118 et la voirie départementale au niveau du Ring :
    • En supprimant les bretelles d’accès intérieures au Ring.
    • En construisant un nouvel échangeur pour délester le Ring des Ulis et assurer les échanges avec la RN118.
  • Améliorer les conditions d’accès au parc d’activités de Courtaboeuf :
    • Par des aménagements en faveur des transports en commun (gare routière de Mondétour).
    • Par des aménagements en faveur des modes doux maillés aux liaisons existantes.
  • Fluidifier et sécuriser les échanges entre la RN118 et la voirie départementale au niveau de l’échangeur de Mondétour :
    • En construisant trois nouvelles bretelles d’échanges avec la RN118.
    • En aménageant de nouveaux carrefours.


Synthèse des aménagements

  • Les aménagements complémentaires projetés :
    • L’aménagement en giratoire du carrefour entre la RD35 et la RD446.
    • Construction d’une passerelle modes doux au droit de l’échangeur de Mondétour en traversée de la RN118.

Un chantier de longue haleine

Les importantes contraintes liées à l’exploitation de la RN118, ainsi que le maintien de toutes les liaisons pendant les travaux impliquent plusieurs phases de travaux qui vont s’étaler sur plus de 6 ans. Après les premières interventions sur le pont de Mondétour effectuées en 2019, les travaux sur cet échangeur seront effectués entre 2024 et 2026, une fois que le Ring des Ulis aura été aménagé.

Dates prévisionnelles de travauxDétail de l’opération
Avant 2022

Travaux préparatoires : réparation du pont de Mondétour

Déboisement

Dépollution du parc Sud

Mise en place des mesures environnementales
D’avril 2022 à avril 2023Création d’une bretelle entre la RD35 et la RN118 Sud et d’un ouvrage de franchissement de la RN118
Juillet et août 2022Création d’une voirie provisoire le long de la RD446 sud
De septembre 2022 à mai 2023Construction d’un nouveau rond-point Est et de la nouvelle RD446. La circulation sera basculée sur la voirie provisoire.
Eté 2022 (sous réserve d’études complémentaires)Aménagement du carrefour de la RD35 vers la nouvelle bretelle
Avril 2023Mise en service de la nouvelle bretelle RD35/RN118 Sud et fermeture de la bretelle correspondante sur le ring
D’avril 2023 à janvier 2024Construction du demi-échangeur Est. Fermeture de la première bretelle intérieure du Ring.
Mi 2024Mise en service du demi-échangeur et fermeture de la deuxième bretelle intérieure du Ring
A partir de 2024Travaux sur l’échangeur de Mondétour

 

Les circulations douces

À la suite des concertations de 2020-2021, le tracé cyclable a été intégré aux travaux de réaménagement du Ring des Ulis.

Le département de l’Essonne a engagé une étude complémentaire sur les déplacements des modes actifs afin de :

  • Définir des itinéraires modes actifs permettant d’assurer la liaison entre les différents points d’intérêt du territoire sur un périmètre d’analyse élargi.
  • Formuler des propositions d’aménagements pour les modes actifs, avec une attention particulière sur les points de franchissement des axes routiers majeurs.
  • Proposer, en particulier, des aménagements permettant de rendre le Ring cyclable.

Le périmètre de l’étude s’étend de Gometz-la-Ville à Marcoussis, en intégrant Saint-Jean-de Beauregard, Les Ulis, Orsay, Villejust, Nozay et la ZA Courtaboeuf.

Des points d’intérêts y ont été identifiés : la zone d’activités de Courtabœuf, le château Saint-Jean-de-Beauregard, les établissements scolaires…

Des problématiques de franchissement/transition ont été remarqués, notamment au niveau desRD35 / RN118, RD218 / RN118, RD118 / A10, et RD35 (Mondétour-jardins familiaux) / RD446 (Mondétour-Ring).

Le département de l’Essonne poursuit ses travaux en 2022, avec ses partenaires :

  • Communautés d’agglomération Paris-Saclay, Communauté de Communes du Pays de Limours et Communes
  • Associations

Services départementaux : DIV, DTM, Essonne Tourisme…

Le financement du projet

D'un coût prévisionnel de 50 M€ HT, le projet de réaménagement du Ring des Ulis est désormais conduit par le Département de l’Essonne qui investit 30 M€, incluant le F2SI, l’État et la Région apportant chacun 10 M€.

Les partenaires du projet

Département de l’Essonne / FS2I / Etat / Région