Actualité culturelle

Exposition temporaire

Chamarande au temps des Scouts de France

Fermeture de l'exposition.

 


Ecrivez l’histoire avec nous !

#Mémoiredeconfinement... et du déconfinement, envoyez-nous vos témoignages et faites ainsi partie de l’histoire, pour construire la mémoire collective de demain !

 

Les Archives départementales de l’Essonne invitent les Essonniens à transmettre leur mémoire de confinement : écrire, filmer, photographier ou dessiner le confinement afin de garder une trace du vécu de chacun en cette période historique. Que ce soit en vidéos (inférieur à 10 Mo), en photos (pdf ou jpeg, 1Mo maximum) ou en textes, transmettez-nous votre expérience du confinement en indiquant votre prénom et votre lieu de résidence.

L'histoire continue...
Que vous ayez repris le travail, les transports ou que vous soyez restés chez vous,  racontez-nous ce qui change ou pas, racontez-nous vos ressentis.

 

Merci à toutes celles et ceux qui ont déjà participé !


Les témoignages sont à adresser par :
courriel : archi91(at)cd-essonne.fr
courrier : Archives départementales de l’Essonne, 38 rue du Commandant Arnoux 91730 Chamarande



Mon printemps 2020, se souvenir de...

Récit d’un projet artistique avec Louise Collet et les élèves de 6ème du collège Léonard de Vinci de Guigneville-sur-Essonne

Bouleversé par le confinement, le projet « art et nature », dans lequel étaient engagés plus de 100  élèves, s’est réinventé pour permettre aux enfants de poursuivre la dynamique engagée depuis le début de l’année scolaire.

En effet, après un atelier artistique en classe pour les 6B et une visite au musée de la préhistoire de Nemours pour les 6A, les autres ateliers et sorties prévues ont dû être annulés en raison de la situation sanitaire et de la fermeture des établissements scolaires.

Inspiré par l’opération «mon printemps 2020» lancée par la DAAC (Délégation académique aux arts et à la culture) en partenariat avec la DRAC (Direction régionale des Affaires culturelles) et les structures culturelles,  le service éducatif des archives a sollicité Louise Collet pour imaginer la suite du projet, au temps du confinement, une fois la continuité pédagogique mise en place.

En partenariat avec les professeurs relais des archives, Louise Collet a proposé un cheminement artistique utilisant les contraintes du confinement pour aiguiser le regard de nos jeunes artistes.

Qui est Louise collet ?

Diplômée de l’École Boulle, de l’ENSAD (Paris) et de la Kyoto City University of Arts au Japon (Nihonga, peinture traditionnelle japonaise), Louise Collet développe ses recherches dans le cadre de résidences, d’expositions et de projets éditoriaux. Influencée par la littérature contemporaine et la peinture traditionnelle japonaises, Louise Collet développe un travail motivé par l’observation du réel, et notamment de la relation que l’humain entretient avec son environnement et de son rapport au quotidien. Emprunte de lenteur, sa pratique se nourrit de minutie et de concentration accrue, donnant au non-spectaculaire une place importante.
Site internet : https://www.louisecollet.com/

Facebook : https://www.facebook.com/louiseco

Un PACTE, qu'est-ce que c'est ?

Un PACTE est un Projet Artistique et Culturel en Territoire Éducatif
Il est élaboré par une équipe interdisciplinaire d’un établissement scolaire en partenariat avec un ou des partenaires culturels. Il repose sur trois piliers : l’acquisition des connaissances, les pratiques artistiques, les rencontres avec les œuvres et les professionnels. Il contribue au parcours artistique et culturel de l’élève et à la généralisation de l’Éducation Artistique et Culturelle en milieu scolaire.

Et le PACTE "art et nature" ?

Le PACTE « art et nature » a été élaboré par les enseignants du collège Léonard de Vinci en partenariat le parc du Gâtinais, le musée de la Préhistoire de Nemours et les archives départementales de l’Essonne.
Ce projet est financé par la DAAC, le parc du Gâtinais et le département de l’Essonne via la plateforme ODE 91 (Offre de découverte et éducative du département).

Il concerne 5 classes de 6ème du collège Léonard de Vinci de Guigneville-sur-Essonne pour lesquels ateliers, visites et rencontres avec les artistes étaient prévus au cours de l’année scolaire.

 

Déroulé du projet

Dans un premier temps, une réflexion / un regard  sur le thème "Vues depuis ma fenêtre":
Que vois-tu, depuis ta fenêtre ?
Y a-t-il un détail qui attire ton regard ? Ou un angle de vue qui te plaît plus qu’un autre ?
Y a-t-il des arbres ? Des bâtiments ? Des voitures ? Des oiseaux ou des nuages ?
Vois-tu un horizon au loin ou y a-t-il quelque chose de plus proche qui bouche ta vue ?

Les consignes

Je te propose de dessiner une ou plusieurs vue(s) depuis ta ou tes fenêtre(s).
Tu peux dessiner avec les outils de ton choix (crayons, crayons de couleur, feutres, stylos à bille...), en noir et/ou en couleur.
Il est possible de représenter ou non la fenêtre, mais ce qui nous intéresse ici, c’est avant tout ce que tu vois à l’extérieur.

Les dessins
de Louise...

... et des élèves
Déroulé du projet - 2

L'étape 2 du projet s'est déroulée autour du sujet proposé par Louise "Vues de mon intérieur"

Que vois-tu, chez toi ?

Y a-t-il un coin de pièce, des bibelots, un meuble ou l’intérieur d’un tiroir ouvert qui raconte quelque chose de toi ? Qui te touche ? Qui t’évoque un souvenir ?

 

Les consignes :

Je te propose de dessiner une ou plusieurs vue(s) de l’intérieur de ton logis.

Tu peux dessiner avec les outils de ton choix (crayons de couleur, feutres, pastels, stylos de cou- leur...), en noir et/ou en couleur.

Tu peux représenter une vue large (où l’on voit presque toute la pièce où tu dessines), ou bien une vue plus resserrée (où l’on verrait dans le détail un ensemble d’objets, par exemple).

Il s’agit ici de faire un dessin d’observation de ton quotidien, à l’intérieur de chez toi.

 

Les dessins
de Louise...
... et des élèves
Déroulé du projet - 3

L'étape 3 du projet s'est déroulée autour du sujet proposé par Louise "Sur le bord du chemin"

Lorsque tu mets le nez dehors, que vois-tu juste là, sur le bord de ton chemin ? Trouves-tu des trésors à glaner pour les observer ?
Que ce soit sur jardinière au bord de ta fenêtre ou sur ton balcon, dans ton jardin ou, mieux encore, lorsque tu as l’occasion de faire une sortie, observe bien les feuilles tombées, les fleurs, les cailloux ou encore les escargots... Ils sont tout petits et pourtant bien là !

Consignes :

Je te propose de te mettre dans la peau d’un poète en promenade ou bien d’un scientifique muni de sa loupe.


1- Au cours de ta promenade, observe bien tout ce que tu pourrais ramasser dans la rue : une feuille, un morceau de branche, une coquille d’escargot, un peu de mousse...Si tu ne peux pas sortir accompagné d’un membre de ta famille, essaie de trouver ces petits éléments naturels dans un bac à fleur chez toi ou sur le seuil de ton habitat.
2- Ramène ta collecte chez toi pour mieux l’observer.
3- Dessine un ou plusieurs détails(s) d’une composition faite à partir de tes trésors ! Tu peux représenter une vue d’ensemble de ta récolte, ou bien un gros plan sur un élément.

 

Tu peux dessiner avec les outils de ton choix, en noir et/ou en couleur.

Conseil :

Essaie de faire comme si tu avais un microscope : va,  autant  que  possible, dans le détail ! Regarde bien chaque petit accident de la forme, les petits trous creusés par les bêtes, les nervures d’une feuille, ou encore la texture d’une mousse... Il y a un monde caché dans le tout petit !

Tu peux dessiner les éléments naturels sur un fond blanc ou bien sur la surface sur laquelle ils sont posés (la table, le parquet, le béton, etc.).

 

 Petit + :

Dessiner des éléments naturels se fait beaucoup dans les herbiers ou les natures mortes.
Il y a presque toujours une légende : un petit texte qui accompagne le dessin.
Essaie d’accompagner ton image d’une phrase : elle peut décrire où tu as trouvé ton trésor, ou comment, ou avec qui, ou ce à quoi te fait penser ce que tu as récolté...Libre à toi !

Des choses qui jonchent le sol : des pétales et des cailloux, des fourmis qui mangent des morceaux de fruits dans une feuille, une carotte et des brindilles, une cigale...

 

À TITRE D’EXEMPLE

1- J’ai récolté des feuilles d’arbre.

2- Je fais une composition avec des choses ramassées sur le bord du chemin, mélangée avec des petits objets de chez moi.

Je dispose le tout sur une feuille blanche.

3- À partir de cette composition que j’ai sous les yeux, je peux dessiner.

 

LES HERBIERS : DE LA FLEUR RELEVÉE VERS LE DESSIN

 

 

Herbier Roger de Vilmorin
Aquarelles sur papier de soie, dessins à partir de fleurs collectées

Les dessins des élèves

                                                                                                                                                                                          

Retrouvez Louise Collet et son atelier artistique