Mobilité

Pour vos déplacements, le Département facilite l’aménagement de pistes cyclables temporaires

Publiée le : , dernière mise à jour : 13/05/2020

Pour répondre aux enjeux des mobilités post-confinement, le Département souhaite encourager la pratique du vélo. Aussi, il propose d'accompagner les communes et intercommunalités volontaires dans la réflexion et la mise en place d'aménagements cyclables temporaires. En route pour découvrir ces nouveaux itinéraires à vélo. 

Fluidifier les circulations en période de reprise progressive des activités

Déjà particulièrement investie dans les circulations douces, le Département de l’Essonne est fortement engagé dans une offre de transports multimodale sur son territoire, dont le vélo fait partie. Aujourd’hui, dans le cadre du déconfinement, il s’engage dans la mise en place de parcours temporaires alternatifs à la voiture et aux transports en commun à l’échelle communale et intercommunale.

"Fluidifier les circulations en période de reprise progressive des activités et garantir les mesures de distanciation physique sont les deux principaux objectifs de ce plan vélo. En concertation avec les associations vélos et en partenariat direct avec les communes, des pistes temporaires vont être ouvertes dans les jours à venir", explique François Durovray, Président du Département de l’Essonne.

Un plan vélo en plusieurs axes

Les concertations avec les collectivités vont bon train pour permettre l'utilisation de la bicyclette dans les meilleures conditions de sécurité et, depuis le 11 mai, les pistes se dessinent en Essonne selon plusieurs axes.

Ainsi, dans le bassin de vie de la vallée de l’Yvette longeant la ligne du RER B, autour du pôle multimodal de Massy ou encore le long de l’axe RN20, des parcours ont été identifiés et certains sont déjà prêts à ouvrir.

Le Conseil départemental met également en place un balisage sur la N7 (au niveau du carrefour des Portes de l'Essonne à Athis Mons) et la D445 (à l'entrée de Fleury Merogis) pour isoler la voie de droite dans chaque sens et la réserver aux vélos. Par ailleurs, un itinéraire a été identifié le long de l'Orge entre Arpajon et Juvisy-sur-Orge.

Enfin, un travail est en cours avec les communes de Vigneux-sur-Seine et Montgeron afin de mettre la signalisation directionnelle réglementaire destinée aux cyclistes.

"Au-delà de la contrainte contextuelle, c’est tout un territoire qui est convaincu de l’intérêt de la mixité des modes de transports, et du nécessaire développement du vélo dans nos usages quotidiens, personnels et professionnels", conclut le Président du Département de l’Essonne