Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
162 vues

Santé Social

Plan départemental d'insertion

Le 30 janvier 2012 l'Assemblée départementale a adopté à l'unanimité des élus départementaux le Plan Départemental d'insertion (PDI) pour la période 2012 – 2014.

Personnes en réunion

Ce plan est issu d'une large concertation, il prend en compte la nouvelle donne issue de la mise en œuvre du RSA, il vise à accompagner les personnes en difficulté d'insertion à travers un parcours de remobilisation social qui doit les conduire jusqu'à l'emploi. Comment? En levant d'abord les freins à l'insertion que constituent les problèmes de santé ou de garde d'enfants. Une consultation infirmière sera proposée à tous les allocataires du RSA et une offre de garde d'enfants en horaire décalés sera développée en liaison avec la CAF.

Côté publics, une attention particulière sera accordée aux jeunes (accompagnement formalisé et versement d'une aide mensuelle) et aux seniors (valorisation de leur savoir-faire par un appel à projets). Sans oublier la dimension territoriale de ce plan qui a aussi pour ambition de proposer une réponse sociale adaptée à chaque problématique locale.

Le soutien du département aux structures d'insertion par l'activité économique sera quant à lui réaffirmé, pour leur permettre de jouer pleinement leur rôle de "chaîne vers l'emploi". Le secteur de l'économie sociale et solidaire qui allie performance économique et respect de l'humain sera développé pour permettre un meilleur accès à l'emploi des personnes en difficulté. Un budget de près de 370 millions d'€ allocation comprise sera investi en trois ans par le Conseil général. Malgré les contraintes budgétaires le Conseil général à choisi de maintenir haut la priorité de l'accompagnement des personnes en difficulté.

Les cinq enjeux du PDI

1/ Renforcer la cohésion sociale et lutter contre la précarité

En luttant contre la précarité, le plan contribuera à assurer la cohésion sociale car chaque misère individuelle et chaque exclusion constituent à la fois la perte d'un potentiel de développement et un danger pour l'équilibre de notre société dans son ensemble.

2/ Participer à l'équilibre des territoires

Nous savons que les phénomènes de discrimination territoriale peuvent faire frein à l'accès à un emploi. Aussi, en relais au plan de lutte contre les discriminations, le PDI 2012 - 2014 prend en compte les disparités territoriales pour proposer des réponses aux problématiques locales.

3/ Renforcer les liens entre insertion et Économie sociale et solidaire (ESS)

Le PDI 2012 – 2014 souhaite aller plus loin en renforçant les liens entre insertion et ESS et contribuer, après l'évaluation des potentialités mobilisables, à la croissance de véritables filières de développement comme les éco activités ou les services d'aide à la personne ou d'aide à domicile.

4/ S'inscrire au cœur des priorités départementales

L'action du Département en matière d'insertion ne se conçoit pas comme un ensemble de mesures sectorielles et isolées. Au centre des politiques départementales, l'insertion doit se nourrir des grandes orientations qui structurent et innervent l'action de la collectivité départementale dans son ensemble. Le plan intègre les engagements de la collectivité en matière de lutte contre les discriminations, de développement durable et solidaire, et d'accès à l'autonomie des jeunes.

5/ Identifier les besoins et mieux évaluer les impacts de nos actions

La connaissance du public pour lequel la politique d'insertion est mise en œuvre n'est pas un objectif en soi mais un préalable. Cette connaissance vise à ajuster les politiques menées, les actions déployées et à en créer de nouvelles. Aussi, le plan entend intensifier son action évaluative sur les besoins et les résultats et en assurer la déclinaison territoriale via la mobilisation des comités locaux de suivi.

Contact

Direction de l'insertion, de la lutte contre les exclusions et de l'emploi (DILEE)
Tour Malte
Boulevard de France
91012 Évry Cedex
Tél. : 01 60 91 95 71
Courriel : pdilee@cg91.fr