En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
169 vues

Santé Social

Plan départemental d'insertion

Le pacte de solidarité Essonne 2016-2020 (pacte territorial pour l’insertion et plan départemental d’insertion 2016-2020) constitue une ambition forte pour l’Essonne : création d’un parcours jalonné d’étapes résolument axées vers l’emploi, adaptées aux besoins du bénéficiaire et dotées d’outils innovants.

Un document établi d’après les constats sur les actions déjà entreprises...

Le document fondateur du programme visant à l’insertion des bénéficiaires du Revenu de solidarité active (Rsa) relève d’une obligation fixée par la loi n° 2008-1249 du 1er décembre 2008 généralisant le RSA. Si le Conseil départemental de l’Essonne reste toujours chef de file de la politique d’insertion, confirmé par la loi sur la nouvelle organisation territoriale de la République (loi NOTRe du 7 août 2015), il a vocation à s’entourer des partenaires indispensables à la réussite de son programme.

Le nouveau document validé par l’Assemblée départementale réunie le 17 octobre 2016, porte sur la période 2016-2020 et comporte des modifications majeures.

Le pacte territorial pour l’insertion a été simplifié et co-signé par les services de l’État (Préfecture de l’Essonne, la Caisse d’allocations familiales de l’Essonne, direction territoriale de pôle emploi en Essonne) ainsi que la Région Île-de-France. L'implication de chaque institution est marquée par un éditorial à plusieurs voix et un exposé des engagements de chacun se résumant ainsi :

  • accompagnement adapté des publics, contrepartie obligatoire du versement du droit au RSA ;
  • prise en compte des besoins pour assurer une réponse adéquate entre problématiques et ressources locales et celles des personnes ;
  • poursuite de l’amélioration des articulations, condition première pour une coordination de qualité.

 

Le pacte territorial d’insertion constitue la pierre angulaire de la coordination de l’ensemble des acteurs pour une mise en œuvre efficace du plan départemental d’insertion. Pour la première fois, ces deux documents sont réunis en un seul : "Le pacte solidarité Essonne : du social vers l’emploi". Ce document unique souligne l’adhésion de tous au "respect de la dignité des personnes et des prérogatives de chacun", "au recentrage des aides en direction des plus vulnérables" dans un objectif collectivement partagé : l’amélioration de l’employabilité, garante d’un retour à l’emploi et d’une "préparation d’avenir dans la confiance".

…Et comportant des enjeux cruciaux à chaque étape de l’accompagnement

Le plan départemental d’insertion a été établi au terme d’un bilan des actions menées entre 2012 et 2015 et au regard de la situation de la précarité en Essonne. Il a été nécessaire d’innover pour adapter la proposition d’offre d’insertion 2016-2020. Les 32 fiches-actions correspondant aux mesures générales à mettre en œuvre soit au plan départemental soit au niveau local, ont été préparées comme suit.

  • Sur la base des propositions faites lors des 5 ateliers territoriaux de février 2016 réunissant tous les acteurs de l’insertion (280 participants dont es acteurs économiques sur l’Essonne). Ces ateliers ont permis de dégager des 74 propositions de travail locales ou départementales.
  • Avec le concours d’une démarche participative globale du groupe ressources des bénéficiaires du RSA et des professionnels de terrain (étude de design de service public réalisée en six mois). Le Conseil départemental a ainsi souhaité reconnaître officiellement la place de l’usager comme acteur de la construction des projets et l’évolution des politiques publiques. Il a été pris note de la nécessité d’améliorer l’information et la compréhension par tous des propositions d’insertion, de rétablir les coordinations entre professionnels pendant le parcours d’accompagnement du bénéficiaire du RSA, d’adapter l’offre d’insertion socio-professionnelle et enfin d’être vigilants sur le pilotage des actions, à toutes les phases de l’accompagnement.
  • À partir d’un panel de bénéficiaires du Rsa pour mesurer l’impact des actions d’insertion sur les parcours des bénéficiaires, pour identifier les facteurs de réussite et les freins, puis proposer des améliorations sur l’adaptation des parcours en fonction des profils des bénéficiaires (étude de cohorte). Cette étude a mis en exergue la nécessité d’une grande réactivité dès l’entrée dans le dispositif Rsa, avec le déploiement d’une contractualisation efficace aussi sur le moyen et le plus long terme. Percevoir le Rsa sans contractualiser régulièrement, sans avoir connaissance de l’offre d’insertion et sans la mobiliser, aboutit souvent à une impasse.

 

Contact

Direction de l'insertion et de l'emploi (DIE)
Tour Malte
Boulevard de France
91012 Évry Cedex
Tél. : 01 60 91 95 71
Courriel : pdilee(at)cg91.fr