En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
414 vues

L'adulte handicapé est amené, comme tout à chacun, à souhaiter pouvoir exercer un métier, ou si celui-ci est déjà à l'emploi, à le conserver. Dans les deux cas de figures, son maintien, son reclassement ou sa recherche d'emploi nécessitent des réponses appropriées qui sont différentes selon sa situation.

Conditions d'attribution

Quelle que soit la nature de sa situation professionnelle, l’adulte en situation de handicap doit déposer sa demande complète (dépôt d’une demande) auprès de la MDPH. Sur la base des éléments fournis, l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation (EPE) formulera une proposition à la CDAPH pour décision.

En cas de refus, une demande de recours gracieux peut être formulée par simple courrier auprès du directeur de la MDPH.

Incidences

L’adulte dont le handicap a été reconnu par la CDAPH peut faire l’objet d’une série de droits ouverts ou de prestations, selon sa situation :

Le handicap reconnu doit avant tout permettre de savoir si l’intéressé relève du milieu ordinaire ou du milieu protégé. Cette distinction tient spécifiquement compte du degré de gravité du handicap.

Par ailleurs, la personne handicapée peut bénéficier également d'une orientation professionnelle.

Dans tous les cas, la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) doit avoir été prononcée par la CDAPH. Celle-ci a vocation à lui offrir un statut protecteur ou des aides appropriées notamment en matière d’insertion professionnelle.

L’insertion professionnelle concerne principalement les personnes relevant du milieu ordinaire. Les personnes handicapés relevant du milieu protégé étant orientées vers les établissements et services d’aide par le travail (ESAT).

Références et liens utiles

Capemploi91.com
Sameth91.com