En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte

L'allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) est une prestation familiale destinée à aider les parents qui assument la charge d’un enfant handicapé sans qu’il soit tenu compte de leurs ressources.

Conditions d'attribution

  • L'enfant doit résider en France et être âgé de moins de 20 ans,
  • L'enfant doit avoir un taux d’incapacité au moins égal à 80%, ou entre 50% et 79%, s’il fréquente un établissement d’enseignement adapté ou s’il nécessite le recours à un dispositif d’accompagnement ou à des soins,
  • L'enfant ne doit pas être placé en internat avec prise en charge intégrale des frais de séjour par l’assurance maladie.

 

Composition de la prestation

Elle est composée d’une allocation de base, à laquelle il peut être ajouté un complément d’allocation, dont le montant est gradué en 6 catégories, selon :

  • l'exigence de dépenses en fonction de la nature ou de la gravité du handicap,
  • la cessation ou la réduction d’activité professionnelle (20%, 50%) de l’un des parents nécessitée par ce handicap,
  • l'embauche d’une tierce personne à taux plein. 

Attention
Depuis le 1er avril 2008, les parents d’enfants bénéficiaires de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé de base qui ouvrent droit à un complément d’A.E.E.H. et à la prestation de compensation du handicap versée par le Conseil départemental peuvent opter pour l’une ou l’autre des prestations.

 

Modalités d’attribution

La demande est à déposer auprès de la Maison départementale des personnes handicapées de l'Essonne (dépôt d'une demande). Les pièces nécessaires à l’évaluation sont à fournir obligatoirement : devis, factures, attestation employeur,… et ce, afin d’évaluer au mieux l’aide à accorder. La situation fait l’objet d’une décision de la CDAPH.

La CDAPH décide de l’attribution de l'AEEH et le niveau de complément le cas échéant si celui-ci est acté ainsi que la durée. Le délai moyen de traitement est de 4 mois (hors demandes de pièces complémentaires).

Versement

Une copie de la décision est transmise aux services de la Caisse d’allocation familiale qui gère le versement de la prestation et aux représentants légaux de l’enfant. Pour toutes questions relatives aux modalités de versement ou de paiement, il convient que vous preniez attache avec l’organisme concerné.