En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
325 vues

Santé Social

Devenir assistant(e) maternel(le)

"L'assistant(e) maternel(le) est la personne qui, moyennant rémunération, accueille habituellement et de façon non permanente des mineurs à son domicile" - Article L.421.1 du code de l'action sociale et des familles. L'assistant(e) maternel(le) peut être employé(e) par les parents ou par un service d'accueil familial (crèche familiale) municipal, associatif ou privé.

Assistante maternelle avec plusieurs enfants

Pour exercer le métier d'Assistant(e) Maternel(le), il faut obtenir un agrément, délivré par le Président du Conseil départemental.

Présentation du métier

Être assistant(e) maternel(le), c'est s'occuper d'un enfant qui n'est pas le sien. Accordé pour cinq ans renouvelable, l'agrément détermine le nombre et l'âge des mineurs pouvant être accueillis simultanément ainsi que les périodes durant lesquelles ils peuvent être accueillis.
Sauf dérogation, le nombre de mineurs accueillis simultanément ne peut être supérieur à 4, y compris le ou les enfant(s) de moins de 3 ans de l'assistant(e) maternel(le) présents à son domicile, dans la limite de 6 contrats au total.

Les conditions à remplir

Pour devenir assistant(e) maternel(le), vous devez proposer des conditions d'accueil qui garantissent la santé, la sécurité et l'épanouissement des enfants accueillis. Votre logement doit garantir la sécurité et le bien-être physique de l'enfant.
>> Consultez la fiche "Sécurité de l'enfant chez l'assistant(e) maternel(le) [pdf]

Pour obtenir l’agrément, vous devez ainsi démontrer :
• votre connaissance de l'Enfant (développement psychomoteur, besoins, rythmes, activités, alimentation …),
• votre capacité éducative, d'écoute et d'analyse,
• votre organisation des journées et leur compatibilité avec l'accueil d'un autre enfant,
• votre aptitude à délivrer les premiers soins,
• votre maîtrise du français à l'oral.

Les démarches pour obtenir l’agrément

Vous devez adresser un courrier avec vos coordonnées au Service de PMI territorialisé (à la MDS) dont relève votre domicile, pour être convié(e) à une réunion d'information à l'issue de laquelle un dossier de demande d'agrément vous est remis.
>> Pour rechercher la MDS dont vous dépendez, utilisez le module "Près de chez vous".

Vous devrez joindre à votre dossier :
• Un certificat médical d'aptitude,
• Un extrait de casier judiciaire n°3 pour l'ensemble des personnes majeures vivant à votre domicile.

Après réception et étude du dossier complet, un travailleur médico-social (médecin, puéricultrice, éducateur de jeunes enfants, infirmier, psychologue) prendra contact avec vous pour effectuer une évaluation (visite et entretien) à votre domicile.
L'avis sur votre demande d'agrément intervient dans les 3 mois qui suivent l'envoi du récépissé de votre dossier complet.
L’agrément est valable cinq ans et renouvelable sous certaines conditions. Afin de garantir la santé, la sécurité et l'épanouissement des enfants accueillis, le Président du Conseil départemental peut décider de suspendre l'agrément afin de procéder à  une évaluation des conditions d'accueil en cours de période de validité.

Les formations

Cet agrément une fois obtenu, l’assistant(e) maternel(le) doit suivre une formation d’une durée de cent vingt heures, dont soixante doivent obligatoirement être réalisées avant l’accueil du premier enfant. En cours d’emploi, l’assistant(e) maternel(le) employé(e) par un particulier employeur a aussi accès à la formation professionnelle continue.

Recours en cas de refus d'agrément

Si l'agrément pour devenir Assistant(e) maternel(le) vous est refusé, vous avez la possibilité d' émettre un recours auprès du Pôle modes d’accueil à la Direction de la Protection Maternelle et Infantile tel: 01 60 91 99 25.