Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
61 vues

Observatoire départemental de lutte contre les discriminations et de promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes

La promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes ainsi que la lutte contre les discriminations sont deux champs d'études récents. En mars 2012, le Conseil général a mis en place l'Observatoire départemental de lutte contre les discriminations et de promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes permettant de mieux mesurer ces phénomènes.

Identifier et mesurer

L'observatoire départemental de lutte contre les discriminations et de promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes remplit deux missions :
• La première concerne l’analyse des discriminations et des inégalités entre les femmes et les hommes en Essonne afin d’adapter la politique du Conseil général en la matière.

• La seconde vise à mesurer les impacts de cette politique sur le territoire essonnien et à sensibiliser les actrices et acteurs locaux.

L'Observatoire un outil scientifique au service de trois plans d’action: le plan de lutte contre les discriminations, le plan égalité femmes hommes et le plan de cohésion sociale et urbaine.

Dans le cadre de la lutte contre les discriminations, trois domaines ont été ciblés comme prioritaires : l'emploi, le logement et l’éducation.

Dans le cadre de l’égalité entre les femmes et les hommes, trois champs ont été dégagés : l’éducation, l’emploi et les violences de genre.

Soucieux d’apporter un travail solide et fiable, l'Observatoire départemental de lutte contre les discriminations et de promotion de l'égalité entre les femmes et les hommes travaille en collaboration avec l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, sous la direction scientifique du professeur Jean-François Amadieu. Les résultats des études, enquêtes, bilans, constituent des outils de pilotage à destination des actrices et acteurs de cette politique.


Agir et développer les bonnes pratiques

• Sur le territoire essonnien, l’observatoire mène des recherches à la fois qualitatives et quantitatives :
- des actions de testing sont déployées annuellement pour mesurer et constater l’existence d’éventuelles inégalités de traitement dans chacun des trois domaines prioritaires.
- divers thèmes sont traités : de l’observation des inégalités de genre, et des phénomènes de violence qui en découlent, à l’analyse des discriminations vécues, ressenties et/ou commises par des publics spécifiques tels que les jeunes et les gens du voyage.

Les résultats de ces études seront régulièrement mis en ligne.

• Au sein du Conseil général, l’observatoire accompagne les directions dans l’élaboration d’indicateurs destinés à mesurer l’impact des actions prévues dans le plan de prévention et de lutte contre les discriminations et dans le plan pour l'égalité entre les femmes et les hommes.

L'observatoire apporte son expertise méthodologique à l’ensemble des directions impliquées :
- il accompagne la direction des ressources humaines dans l’élaboration d’outils de recrutement et de management pour éviter les discriminations dans la gestion de l’emploi.
- il participe à la conception du budget "genré" avec la direction des finances. - il contribue à la mise en place de la plate-forme de stages pour les élèves de 3ème notamment pour éviter les discriminations dans le processus de recrutement des stagiaires, mais aussi pour analyser in fine les trajectoires des élèves dans le cadre de leur choix de stage.
- etc.

L'observatoire met à votre disposition dans chacune des deux rubriques, "lutte contre les discriminations" et "égalité entre les femmes et les hommes", nombre de documents, d’enquêtes et d’études.

Obtenir une subvention du Conseil général


Une nouvelle procédure de simplification des dossiers de demande de subvention a été mise en place par le Conseil général depuis octobre 2013. Pour faire votre demande de subvention cliquez ici

Contacts :


• Laure Le Chevanton, chargée d'études au sein de la Direction de la ville, de l’habitat et de la citoyenneté (DVHC) du Conseil général de l’Essonne.

01.60.91.16.47

llechevanton@cg91.fr 

Nouchka Wielhorski, chargée d'études au sein de la Direction de la ville, de l’habitat et de la citoyenneté du Conseil général de l’Essonne et rattachée au laboratoire PRISM-CERGORS de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne 

01.60.91.32.43

nwielhorski@cg91.fr