En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Dépister les cancers

Les Centres départementaux de prévention et de santé (CDPS) assurent une information et une sensibilisation pour les dépistages organisés des cancers du sein et colorectal auprès de l’ensemble des Essonniens.

Personne passant une mammographie
Personne passant une mammographie

Un accompagnement spécifique est proposé aux personnes en situation de précarité dans leurs démarches de dépistage de ces maladies.

Dépistage du cancer du sein

Depuis janvier 2000, les Essonniennes de 50 à 74 ans peuvent bénéficier d'un dépistage gratuit du cancer du sein par mammographie.

Plus un cancer du sein est dépisté tôt, plus les chances de guérison sont importantes. Les études montrent que le dépistage régulier par mammographie pourrait éviter 25 à 30% des décès par cancer du sein chez les femmes de 50 à 69 ans.

La mammographie permet de déceler des cancers du sein trop petits pour être palpables. Pour être vraiment utile, cet examen doit être réalisé tous les deux ans. En 2015, plus de 32 755 mammographies de dépistage organisé ont été réalisées pour les essonniennes

Dépistage du cancer de l'intestin

Plus un cancer est diagnostiqué tôt, plus les chances de guérison sont importantes. Mais ce qui est vrai pour tous les cancers l'est encore plus pour le cancer de l'intestin. Il est, en effet possible de rechercher et d'éliminer des lésions bénignes (polypes) avant qu'elles ne se transforment en cancer.

Le dépistage des cancers et des polypes de l'intestin est proposé gratuitement à tous les hommes et femmes de 50 à 74 ans résidant en Essonne.

Le test utilisé est basé sur la recherche de sang dans les selles. Il est distribué par les médecins généralistes et réalisé à la maison, avant d'être envoyé gratuitement à un centre de lecture spécialisé. Si le test est négatif, il est de nouveau proposé gratuitement deux ans plus tard. S'il est positif, un examen plus approfondi de l'intestin (coloscopie) est réalisé.

En 2015, 17 921 tests ont été réalisés pour 16 936 personnes dépistées

Des associations irremplaçables

Dans leur combat contre le cancer, les malades peuvent compter sur le soutien de nombreuses associations. Celles-ci permettent de rompre l'isolement face à la maladie. Elles jouent un rôle indispensable dans une lutte qui se mène sur le plan psychologique autant que médical.

L'Association pour le Dépistage des Maladies Cancéreuses (ADMC) est la structure chargée de la coordination et de la promotion des dépistages des cancers du sein et de l’intestin dans le département. Son activité est financée par le Conseil départemental, les caisses d'assurance maladie, la Ligue contre le cancer, la région Île-de-France et l'Etat.


Contacts

Association de dépistage des maladies cancéreuses (ADMC)

Hôpital de Bligny BP14
91640 Briis-sous-Forges
Tel : 01 64 90 52 12
Courriel : ass.adm(at)free.fr 

La Ligue contre le Cancer Comité de l'Essonne

Centre Médico Chirurgical de Bligny
BP 14
91640 BRIIS-SOUS-FORGES
Tel : 01 64 90 88 88
Fax: 01 64 90 88 89
Courriel : cd91(at)ligue-cancer.net
http://www.ligue-cancer.asso.fr


Pour rompre l'isolement, voir aussi la liste francophone de support et d'information sur le cancer : http://cancer.free.fr/

Questions-réponses sur le dépistage

Le dépistage organisé est-il un examen de qualité ?

Le dépistage organisé permet aux femmes de 50 à  74 ans de bénéficier tous les deux ans d'un examen de qualité dans un centre agrée et cela sans avance de frais. Cet examen comprend un examen clinique des seins par le radiologue. Il prend deux clichés par sein, voire plus s'il l'estime nécessaire. Il peut être complété, si le radiologue en a besoin, par d'autres examens dont le plus fréquent est l'échographie.

Quels sont les avantages de la "seconde lecture" ?

Mais le "plus" du dépistage organisé est la seconde lecture. En effet, dans le cadre du dépistage organisé, toutes les mammographies considérées comme normales par le radiologue qui a pratiqué l'examen sont soumises à  une seconde lecture à  l'ADMC. Cette seconde lecture est réalisée par des radiologues experts lisant plus de 2000 mammographies par an. Elle se fait dans des conditions optimales de confort de lecture: le radiologue est isolé dans une salle dédiée à  cette pratique, les clichés sont préalablement installés sur l'appareil de lecture (négatoscope déroulant). 

On me parle d'examen gratuit, mais si j'ai une échographie complémentaire je devrais la payer. Est-ce normal ?

Une échographie complémentaire est nécessaire chez les femmes qui ont une image anormale à  la mammographie ou chez celles dont les seins sont très denses ce qui rend difficile la lecture de la mammographie. On estime que dans le cadre du dépistage cet examen est nécessaire chez 2 femmes sur 10. Il n'est pas pris en charge à  100% mais il est remboursé dans les conditions habituelles par votre caisse d'assurance maladie et votre mutuelle.

Que faire si mon budget ne me permet pas de payer pour cet examen important ?

Si vous avez des difficultés pour avancer l'argent nécessaire à  l'examen, vous pouvez demander au radiologue d'encaisser votre chèque de règlement un mois plus tard afin que vous soyez remboursé avant que votre chèque ne soit débité. Si vous n'avez pas de mutuelle, n'hésitez surtout pas à  en parler au centre de radiologie. Ils appelleront l'ADMC. L'Association contactera ensuite votre caisse d'assurance maladie afin que vous puissiez bénéficier de manière exceptionnelle d'une prise en charge à  100% de votre échographie.