Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Un nouveau relais pour les assistantes maternelles

Publié le : 17.05.2017, dernière mise à jour : 17.05.2017

Depuis le début de l’année, les riverains de Savigny-sur-Orge disposent d'un relais d'assistantes maternelles (Ram). Éveil des petits, partage d’expérience entre les nourrices, conseils aux parents... le Ram fait bien des heureux.

Ce matin-là, tout n'est que babillages et gazouillis autour des espaces jeux du Relais d'assistantes maternelles (Ram) de Savigny-sur-Orge. Sous le regard bienveillant de leurs "nounous", une quinzaine de chérubins déambule joyeusement dans cette spacieuse structure, lancée en mai 2016 et inaugurée le 27 février dernier.

"Le Ram accueille, quatre fois par semaine, une petite centaine d'assistantes maternelles et leurs enfants. L’équipe organise, également, deux sorties mensuelles dans des centres culturels et sportifs de la ville", détaille l'une des trois animatrices des lieux.

"L'objectif de ces activités d'éveil et de sociabilisation est de favoriser les liens entre les nourrices, souvent isolées dans leur métier", rappelle Éric Mehlhorn. En pleine discussion sur leur façon d'organiser les repas avec leurs "petits protégés", Michèle et Maria de Lourdes acquiescent : "C'est important d'avoir un endroit convivial, où partager nos expériences."

Des conseils en toutes circonstances

Attentif à leurs besoins, le Ram propose aussi des temps de parole thématiques avec une psychologue (alimentation, propreté, langage...), et un soutien administratif. "Le service m'a mise en contact avec mes employeurs et m'aide à gérer mon activité", confie Nacera, une professionnelle expérimentée.

Une interface tout aussi utile pour les parents, comme ce papa, ravi d'avoir été accompagné dans ses démarches de recherche et de recrutement d'une assistante maternelle* : "C'est rassurant de pouvoir s'appuyer sur les conseils du Ram en toute circonstance !"

* Les assistantes maternelles sont agréées par le Conseil départemental

Dernières actus

Handicap

Un autre regard sur l’autisme

Claire Dupont est directrice adjointe de l’Epnak, un établissement s’occupant de personnes handicapées. Pour elle comme pour ses collègues, pas question de laisser les 8 000 Essonniens souffrant de troubles du spectre autistique – dont 2500 de moins...

Prévention santé

Mars contre le cancer colorectal

Si le cancer colorectal touche 43 000 personnes par an, seuls 30% des français se font dépister. Pourtant, détectée à temps, la maladie peut être guérie dans 9 cas sur 10. Avec Mars bleu, de nombreuses actions sont déployées en Essonne pour...