Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Un médecin à portée de clic

Publié le : 12.03.2019, dernière mise à jour : 19.03.2019

Face à la diminution du nombre de médecins sur son territoire, la communauté de communes des 2 Vallées a ouvert, avec le soutien du Département, le premier cabinet francilien rural de télémédecine à Moigny-sur-Ecole. Les premiers patients sont ravis du maintien de ces consultations de proximité d'un genre nouveau.

"Au début, c’est étrange de dialoguer par écran interposé avec un médecin. Mais on oublie vite cette barrière. Au final, c’est aussi efficace qu’une consultation traditionnelle et cela évite de se déplacer trop loin !". Son ordonnance sous le bras, Florence ressort ravie du centre de télémédecine de Moigny-sur-Ecole.

Ouvert depuis le 12 février, l’établissement agréé par l’Agence régionale de santé et la Caisse nationale d’assurance maladie est le premier du genre en Île-de-France.

Préserver l’offre de soin

"Tout est parti d’un constat alarmant réalisé sur la communauté de communes des 2 Vallées (CC2V). Notre bassin de vie de 30 000 habitants ne compte plus qu’une dizaine de médecins. Et la moitié d’entre eux sera en retraite d’ici cinq ans. Il était urgent de préserver une offre de soin", confie Pascal Simonnot. Le maire de la commune et président de la CC2V est à l’initiative du projet aux côtés de Relais Télésanté Sud-Essonne."Notre association locale rassemble une dizaine de médecins et quinze infirmières libérales. Chacun se relaie pour assurer les consultations", explique le docteur Philippe Paranque, son président.

Le local d’environ 100 m² est une ancienne grange acquise et réhabilitée pour l’occasion par la municipalité (300 K€ d’investissement), avec le soutien du FSIPL (fonds de soutien à l’investissement public local). "Nous recevons uniquement sur rendez-vous. Le planning est géré par une plateforme téléphonique de régulation 24/24 et 7/7. Notre priorité est d’accueillir des patients atteints de pathologies chroniques pour leur assurer une prise en charge de proximité sans le risque de rupture de suivi ou de prescription. Nous pouvons aussi répondre à des besoins ponctuels en cas d’indisponibilité de médecins traitants".

Activité en devenir

Le déroulement des consultations est immuable : le visiteur s’installe dans la salle d’attente puis rencontre l’infirmière, qui relève les premières constantes (température, tension...) et les transmet au praticien, connecté en visioconférence depuis son cabinet. "L’infirmière réalise l’auscultation sous sa direction en manipulant des outils numériques (stéthoscope, otoscope...) jusqu'à réaliser des télécardiogrammes ou des échographies. En cas d’urgence, le réseau partenaire SOS médecins 91 s’engage à apporter son aide en déplaçant un de ses praticiens au cabinet".

Le chariot technique a coûté 50 K€ en intégrant une mallette portative de téléconsultation pour les visites à domicile. L’ensemble a été financé par le Département, qui fait de la lutte contre les déserts médicaux l’une de ses priorités. Pour l’instant, l’expérimentation se limite à une demi-journée par semaine. Mais l’activité devrait monter en cadence avec un élargissement des créneaux d’ouverture d’ici l’été prochain. "À terme, notre réseau pourrait compter une vingtaine d’infirmières et près de 80 médecins. La téléconsultation est une opportunité pour la profession. Elle libère du temps soignant en recentrant les praticiens sur leur cœur de mission. Le gain est estimé à 40 % du temps de travail d’un cabinet traditionnel".

"Le Département de l’Essonne peut être fier d’être aux côtés de cette municipalité qui innove dans l’intérêt général et entend contribuer au maintien d’une solution médicale sur nos territoires confrontés à cette pénurie de médecins annoncée", commente Pascal Simonnot.


Plus d'informations
Centre du Relais Télésanté Sud-Essonne
N° d’appel 01.64.98.16.40

 

 

En complément

Dernières actus

Solidarité

Devenir accueillant familial

Accueillir, aider et offrir un cadre chaleureux et familial, tel est le but que se sont fixés les accueillants familiaux. Adapté aux personnes âgées ou en situation de handicap, ce dispositif solidaire et bienveillant est une alternative à la...

Personnes âgées

Ehpad 2.0

En Essonne, les nouvelles technologies contribuent au confort et au bien-être des seniors. Au sein des Ehpad du Département, les appareils connectés fleurissent et améliorent le quotidien des résidents. Alerter en cas de chute, rassurer, se relaxer…...