Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Octobre rose : tous unis contre le cancer du sein

Publié le : 24.09.2019, dernière mise à jour : 25.09.2019

S'il est diagnostiqué à temps, le cancer du sein guérit dans neuf cas sur dix. Le Département se mobilise donc tout le mois d'octobre autour de la prévention et du dépistage de la maladie. Top départ d'un mois de solidarité le 29 septembre avec la course "VYVS en rose" en forêt de Sénart.

Au cours de sa vie, une femme sur huit risque de développer un cancer du sein. C’est dire tout l’importance du mois "Octobre rose" en faveur de la prévention et du dépistage. Tout au long de ce premier mois automnal, de nombreuses communes essonniennes accueilleront des événements festifs et intergénérationnels pour sensibiliser les Essonniens à ces thématiques.

À commencer par les villes du Val d'Yerres-Val de Seine. Rendez-vous est donc donné dès le 29 septembre en forêt de Sénart (chêne d'Antin, Draveil), pour une course-marche ouverte à tous. Trois parcours seront proposés, de 3, 5 et 10 kilomètres avec stands et animations afin de sensibiliser à la maladie et récolter des fonds qui seront reversés au comité départemental de la Ligue contre le cancer. La course "VYVS en rose" est aussi l'occasion de souligner l’importance de l’activité physique et d'une alimentation saine dans la lutte contre la maladie et la récidive.

L'Essonne toujours mobilisée

Si depuis plusieurs décennies d’importants progrès ont été mené en termes de recherche médicale et de qualité de vie des malades, la mobilisation et la vigilance restent de mise. En effet, en Essonne, seules 38 % des femmes de 50 à 74 ans se font dépister malgré la gratuité de l'acte rendu possible par les centre de prévention et de santé du Département (CDPS). En cause, la peur de la mammographie, de la maladie et du traitement. Pourtant, détecté tôt, un cancer du sein se guérit dans 90% des cas.

 

 

Dernières actus

Santé

Favoriser l’installation des médecins en Essonne

Le Département lutte contre les déserts médicaux et renforce l’attractivité du territoire pour les professionnels de santé. Le schéma départemental de santé prévoit jusqu’à 7 500€ pour aider les praticiens dans leur installation ou leur maintien en...

Personnes âgées

Un sac à souvenir comme aide thérapeutique

À la maison de retraite Médicis à Viry-Chatillon, deux employées ont créé un sac coloré et multisensoriel qui répond aux besoins des malades. Un outil thérapeutique non-médicamenteux adapté aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.