En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

L'Essonne innove pour l'insertion

Publié le : 18.05.2016, dernière mise à jour : 18.05.2016

Le retour à l'emploi est une priorité du Département. Pour élaborer son nouveau plan d'insertion, les équipes du Conseil départemental de l'Essonne expérimentent une démarche innovante basée sur l'expérience des allocataires du RSA et des professionnels de l'insertion. 

© DR

© DR

Depuis le 1er décembre 2008, les conseils départementaux sont chefs de file de la politique d’insertion sur leur territoire et responsables de la mise en œuvre du RSA*. Pour fixer ses objectifs en la matière, l’Essonne s’appuie sur un document cadre, le Plan départemental d’insertion (PDI). Ce dernier détaille les actions menées en faveur des allocataires. Il propose notamment un vaste plan de dispositifs sur mesure pour remobiliser socialement les personnes en difficulté et favoriser leur retour à l’emploi : formations adaptées, garde d’enfants en horaires décalés, solutions de transports, ateliers théâtre pour la confiance en soi...

Aujourd’hui, les équipes du Département renouvellent ce PDI pour la période 2016-2018 en s’appuyant sur l’expérience des usagers. Chaque mois, un groupe ressource composé de 25 allocataires du RSA, de travailleurs sociaux et de conseillers d’insertion du département se retrouvent à Juvisy-sur-Orge pour des réunions d’informations thématiques (par exemple la retraite et le RSA) et des tables rondes sur l’évolution du dispositif actuel.

Indispensables retours de terrain

"En contribuant au groupe, je restitue une partie de la solidarité dont je bénéficie. C’est aussi une façon de se sentir utile", souligne Delphine P, allocataire du RSA. Pour Claude Bernard, chargé de projet à la direction de l’emploi et de l’insertion de l’Essonne (DIE), la démarche est indispensable. "Elle permet d’améliorer nos outils et nos relations avec les usagers. Grâce à leurs remarques, nous avons par exemple clarifié les courriers que nous envoyons aux usagers et simplifié les documents d’accompagnement que nous leur distribuons".

Les tables rondes sont également l’occasion d’améliorer le dialogue entre allocataires et professionnels de l’insertion. "Le groupe ressource permet de comprendre la situation et les contraintes de chacun", ajoute Noëlle L., 54 ans, également bénéficiaire du RSA. "D’un côté je m’investis, je reprends confiance en moi et montre que les allocataires ne sont pas là pour profiter du système, et dans le même temps je comprends mieux la temporalité et le travail des professionnels de l’insertion".

Simplifier le parcours de l’usager

Parallèlement, le Conseil départemental a engagé une réflexion innovante sur le parcours administratif des allocataires et des professionnels du secteur. "L’objectif est de l’améliorer et de le simplifier, toujours en s’appuyant sur l’expérience des usagers", explique Claude Bernard. Des membres du groupe ressource ont donc été conviés à participer à un atelier Design de services. L'Essonne est le premier département francilien à mettre en place une telle démarche, le deuxième en France après la Seine Maritime.

"Les ateliers auxquels j’ai participé ont montré que l’accès à l’information peut être facilité, notamment sur les droits et les devoirs de l’allocataire. J’ai par exemple découvert que mes enfants et moi pouvions bénéficier d’un pass navigo gratuit", confie Delphine P. "Les professionnels ont également eu l’occasion de partager leurs bonnes pratiques".

Les premières restitutions d’atelier Design de services auront lieu le 19 mai. Elles enrichiront le nouveau plan départemental d’insertion de l’Essonne qui sera soumis au vote de l’Assemblée départementale fin septembre.

* RSA : Revenu de solidarité active

En complément

Aussi sur essonne.fr

Tout savoir sur l'insertion et l'emploi en Essonne.

Dernières actus

Insertion et emploi

Retour gagnant vers l'emploi

Depuis début décembre, le Département propose un "pack sortie RSA" pour que reprise d’activité rime bien avec fin de précarité. Imaginé par un collectif de bénéficiaires, d’agents sociaux et d’élus, ce dispositif favorise une reprise d'emploi pérenne...

Prévention santé

Les écrans ne sont pas des jouets

Dans le cadre de son schéma pour l’enfance et la famille, le Département lance une campagne d’information sur les risques d’une surexposition des jeunes enfants aux écrans. Elle fait écho aux constats de terrain du docteur Ducanda, médecin de PMI à...