Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

La téléassistance évolue en Essonne

Publié le : 18.10.2019, dernière mise à jour : 18.10.2019

Depuis plus de 30 ans, grâce à la téléassistance, le Département accompagne les personnes fragilisées par l’âge ou le handicap et leur permet de vivre chez elles longtemps et en toute sécurité. Aujourd'hui, le dispositif évolue. Il devient gratuit dans sa prestation de base et propose de nouvelles options innovantes.

L'offre essonnienne de téléassistance évolue©Getty Images/monkeybusinessimages

Depuis la rentrée, le Département fait évoluer son offre de téléassistance en le rendant gratuit. Les Essonniens fragilisés par l’âge ou le handicap ne paieront plus les 7,14 € par mois de prestation initiale pour les frais d’exploitation du service d’écoute par la centrale téléphonique ainsi que le service d’assistance psychologique. L’option surveillance de vie pourra également être prise en charge par le Département, au bénéfice de 10 000 Essonniens (1,2 M€ en 2020).

Le service de téléassistance essonnien va de plus s’enrichir de deux nouvelles options, une conciergerie et un réseau social de proximité. "Dans le premier cas, les bénéficiaires pourront être mis en relation avec des entreprises de services à domicile ou d’assistance dépannage (serrurerie, gaz, électricité, etc.). La seconde option a pour but de lutter contre l’isolement des personnes fragiles en les mettant en relation avec les commerces de proximité, les associations de quartier ou encore les services publics locaux", explique Marie-Claire Chambaret, vice-présidente déléguée aux seniors et aux personnes handicapées.

Favoriser le maintien à domicile

Sur le plan technique, le dispositif essonnien comprend un boitier transmetteur, un bracelet ou un pendentif. Il envoie une alarme à la centrale d’écoute et, en cas de besoin, mobilise les secours. Selon les options, divers détecteurs peuvent être proposés (surveillance de vie, absence prolongée de mouvement, monoxyde de carbone, fuite de gaz-butane/propane, température extrême) ainsi que différents types de déclencheurs (par souffle, par écrasement, par effleurement).

Les dernières avancées technologiques vont également améliorer la sécurité des personnes dans leur quotidien, à domicile comme hors-domicile, grâce notamment à l’arrivée d’objets connectés et géolocalisables (montre GPS, lunettes connectées géolocalisables, robots de services connectés adaptés à l’assistance…).

Depuis début 2015, le dispositif a gagné près de 2000 bénéficiaire. "C’est important pour le Département de faire évoluer son offre. La téléassistance est socialement bénéfique. Elle permet de maintenir les personnes âgées ou handicapées chez eux le plus longtemps possible et, économiquement, réduit la prise en charge liée à l’hébergement en établissement d’accueil", conclut François Durovray, président du Département.

 

 

Dernières actus

Emploi

Novembre, mois de l’insertion et de l’emploi

Le Conseil départemental de l’Essonne organise le "mois pour l’insertion et l’emploi". Il proposera six forums tout au long du mois de novembre au cours desquels les partenaires du Département présenteront tous les dispositifs d’aide existants. Les...

Cancer du sein

Cancer du sein, prévenir c’est aussi guérir

En France, le cancer du sein touche 55 000 personnes par an. Toutefois, s'il est détecté à temps, les malades guérissent dans 9 cas sur 10, d’où l’importance de la prévention. Marie Incéra, infirmière au Centre départemental de prévention et de santé...