Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

La PCH de A à Z

Publié le : 04.05.2016, dernière mise à jour : 04.05.2016

Chef de file des politiques sociales, le Conseil départemental verse la prestation de compensation du handicap (PCH). A quoi sert-elle? A qui est-elle destinée? Et comment la demander?

Comme son nom l'indique, elle compense les surcoûts liés au handicap. La PCH peut être attribuée à toute personne, enfant ou adulte, vivant à domicile ou en établissement, qui ne peut faire seule un acte essentiel de la vie quotidienne.

Aide personnalisée

Cette prestation sociale lui apporte une aide personnalisée tant humaine (comme l’aide à la toilette, à l’habillage, à l’alimentation, au déplacement) que technique, destinée à améliorer son autonomie et sa sécurité (fauteuil roulant, siège de bain...). Elle peut être utilisée aussi pour participer à l’adaptation du logement (monte-escalier) ou du véhicule (boule au volant, rampe d’accès, boîte automatique...). Ce soutien peut également servir à financer des charges spécifiques comme, par exemple, le permis de conduire adapté ainsi que des aides animalières, comme les chiens guides d’aveugles.

Instituée par la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, la PCH est un droit universel sans condition de ressources.

 

Mode d'emploi

Qui est éligible ?
Toute personne âgée de moins de 60 ans (ou de 75 ans si elle a été reconnue éligible à la PCH avant l'âge de 60 ans), qui réside de façon régulière en France métropolitaine et qui présente une difficulté absolue dans la réalisation d'une activité ou une difficulté grave dans la réalisation d'au moins deux activités (au sens médical : se lever, se nourrir, voir, parler, entendre...). Cette difficulté doit être définitive ou d'une durée prévisible d'au moins un an.

Comment faire ?
Il faut tout d’abord constituer un dossier de demande auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de l’Essonne située à Évry. Des pièces obligatoires sont à fournir.

>> La liste complète des justificatifs ainsi que des formulaires est téléchargeable dans la rubrique handicap en cliquant ici.

Une fois remplie, la demande doit être déposée à la MDPHE par la personne handicapée ou par son représentant légal.
>> Si vous souhaitez plus d'informations sur le dépôt de dossier, cliquez ici.

Et après ?
L'équipe de la MDPH de l’Essonne évalue les besoins de compensation de la personne handicapée sur la base, notamment, de son projet de vie. Celle-ci, ses parents ou son représentant légal, sont reçus en entretien. Elles peuvent être assistées par une personne de leur choix, comme un responsable d’une association locale. L’équipe propose ensuite un plan personnalisé de compensation. Ensuite, le dossier passe en Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH). C’est elle qui décide de l’attribution ou non de la PCH et qui la notifie.

Qui paie ?
C’est le Conseil départemental qui finance les aides et contrôle l’effectivité des sommes versées. Le taux de prise en charge est fonction des ressources de la personne handicapée.

Chaque bénéficiaire peut consulter son dossier en ligne grâce à un numéro, un identifiant et un mot de passe communiqués sur l’accusé de réception de la demande.

Attention : tout renouvellement de PCH ou de modifications des aides existantes nécessite la constitution d’un nouveau dossier (à prévoir 6 mois avant la date de fin d’effet de la décision en cours).

Dernières actus

Portrait

Cuisinière, une vocation !

À l’issue de trois heures d’épreuve, c’est Sylvie Gnidokponou, chef cuisinière de la résidence Hautefeuille à Saint-Vrain, qui a remporté la finale départementale du concours gastronomique Silver Fourchette et s’est qualifiée pour la finale...

Evènement

Journée sport-santé pour la lutte contre le cancer

La Ligue contre le cancer, en partenariat avec le Conseil départemental et plus d’une dizaine de comités sportifs de l’Essonne, organise une "journée sport-santé" le 9 juin 2018 au Domaine départemental de Chamarande. L’occasion de fêter ses 50 ans...