En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

La cellule anti-fraude au RSA: ça marche !

Publié le : 07.09.2016, dernière mise à jour : 20.02.2017

Le revenu de solidarité active (RSA) vise avant tout à faciliter le retour à l’emploi. C’est pourquoi le Département a mis en place une cellule de référencement des bénéficiaires du RSA en décembre 2015. Depuis, 345 amendes ont déjà été appliquées pour des cas de fraude avérée.

@DR

@DR

Dans un souci de versement juste de l’allocation, le Département de l’Essonne a créé une cellule de référencement des bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active) en décembre 2015. Sur les 26 675 allocataires essonniens, 6 500 ne sont en effet pas connus des services départementaux. 

Référencement et accompagnement social

"L’objectif de cette cellule est de référencer tous les bénéficiaires et de convoquer ceux qui n’ont pas encore été orientés. S’ils ne se présentent pas au bout de deux convocations, ils sont rayés du RSA", annonce le président du Conseil départemental, François Durovray. À ce jour, 2 462 convocations - dont le rythme va s’intensifier - ont permis à 1 060 allocataires d’être référencés et pour plus de la moitié d’entre eux, de bénéficier d’un accompagnement social. Moins de 5% d’entre eux ont en revanche vu leur allocation suspendue.

Par ailleurs, entre janvier et juin 2016, 345 amendes administratives ont été appliquées pour des cas de fraude avérée. Le Département demande à présent à l’État et au procureur de la République d’engager à leur tour des poursuites contre ces fraudeurs. Les modalités de lutte contre la fraude seront quant à elles déclinées dans le nouveau Plan départemental d’insertion 2016-2018 qui sera voté en octobre.

Dernières actus

Insertion et emploi

Retour gagnant vers l'emploi

Depuis début décembre, le Département propose un "pack sortie RSA" pour que reprise d’activité rime bien avec fin de précarité. Imaginé par un collectif de bénéficiaires, d’agents sociaux et d’élus, ce dispositif favorise une reprise d'emploi pérenne...

Prévention santé

Les écrans ne sont pas des jouets

Dans le cadre de son schéma pour l’enfance et la famille, le Département lance une campagne d’information sur les risques d’une surexposition des jeunes enfants aux écrans. Elle fait écho aux constats de terrain du docteur Ducanda, médecin de PMI à...