Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Des yeux et du cœur

Publié le : 14.02.2018, dernière mise à jour : 14.02.2018

Patricia Jagou a ouvert la première antenne de l’association nationale "Les auxiliaires des aveugles" à Gif-Sur-Yvette en janvier 2017. Chaque jour, les bénévoles de l’association accompagnent les déficients visuels dans leurs activités quotidiennes : déplacements extérieurs, démarches administratives, sorties culturelles ou sportives. 

Les Auxiliaires des Aveugles ont pour vocation de mettre en contact des aveugles ou des malvoyants avec des bénévoles prêts à les aider.©DR

 

A deux, c’est mieux

Aller à la piscine, faire un peu de lecture, se rendre chez le médecin, surfer sur Internet, etc. Patricia Jagou et les vingt-cinq bénévoles de l’association nationale "Les auxiliaires des aveugles" relèvent chaque jour de nouveaux défis, parfois tout simples, en prêtant leur vue à autrui. L’antenne essonnienne de cette association nationale, qui a ouvert à Gif-sur-Yvette, accompagne ainsi depuis début 2017 une trentaine de mal ou nonvoyants. "Ces personnes, souvent isolées, sont très limitées dans leurs activités en raison de leur handicap. Les bénévoles et les aveugles qui nous rejoignent forment un duo, si possible voisins, au moins deux fois par semaine.", explique Patricia Jagou, cette ex-responsable dans l’industrie éprise de liberté et soucieuse des autres.

Se faire connaître

Aujourd’hui, l’enjeu est d’aider du mieux possible un maximum de déficients, et pour cela, le nombre de bénévoles doit augmenter. C’est pourquoi, l’association veut se faire davantage connaître. "Facebook est un moyen de toucher quelques bénévoles, mais un impact départemental comme le magazine et le site web sont plus constructifs", commente Patricia Jagou.

À bon entendeur…

Dernières actus

Handicap

Un autre regard sur l’autisme

Claire Dupont est directrice adjointe de l’Epnak, un établissement s’occupant de personnes handicapées. Pour elle comme pour ses collègues, pas question de laisser les 8 000 Essonniens souffrant de troubles du spectre autistique – dont 2500 de moins...

Violences

Une main tendue

Depuis dix ans, dans les communes du Val d’Yerres-val de Seine, l’association Léa vient en aide aux femmes victimes de violences conjugales, de harcèlement ou d'agressions sexuelles. Elle les héberge dans des logements transitoires le temps de se...