Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

De nouveaux horizons

Publié le : 15.01.2019, dernière mise à jour : 16.01.2019

À Étampes, l’association Horizons aide les bénéficiaires du RSA de moins de 36 ans à retrouver un emploi ou une formation. En alternant cours collectifs, accompagnement personnalisé et suivi, elle permet à 60 % de ses stagiaires de sortir du dispositif RSA avant que les premiers signes de découragement n'apparaissent.

Comment rédiger un CV et une lettre de motivation, quels supports utiliser pour prospecter les offres d’emploi, comment se préparer à un entretien de recrutement … L’ambiance est studieuse à Étampes dans les locaux d’Horizons. "Ici, je prends confiance en moi pour construire un projet professionnel !" sourit Gisèle. La jeune femme suit, avec une dizaine de personnes, une formation de remobilisation intensive vers l’emploi.

Insertion par l’emploi et la formation

"Cet accompagnement s’adresse aux personnes de moins de 36 ans et bénéficiaires du RSA depuis moins d’un an" explique Vincent Casals, le directeur de cette association d’insertion créée en 1999. "L’objectif est de faire sortir les participants du dispositif RSA par l’emploi ou une formation. La priorité est d’agir vite afin d’éviter le risque de tomber dans l’engrenage du découragement et de la passivité".

Développée depuis deux ans, l’expérimentation est soutenue par le Fonds social européen et le Département, qui a débloqué, en décembre 2018, des fonds supplémentaires d’aides individuelles à la formation. "L’enveloppe qui lui est allouée par le Conseil départemental s’élève au total à 15 000 € par an" expliquent Marie-Claire Chambaret et Guy Crosnier, les élus du canton.

Une méthode qui fait ses preuves

Tout commence par une première étape d’information collective et d’entretien flash : "L’enjeu est de prendre connaissance de la situation personnelle, sociale et professionnelle de l’allocataire et d’identifier les possibles freins à son retour à l’emploi avant de valider son entrée dans le parcours".

Les formations se déroulent sur quatre semaines, à raison de six à sept sessions par an réparties sur les différents Territoires d’actions départementales. "Les cours sont collectifs mais l’accompagnement est personnalisé". Au programme : l’évaluation des acquis, la définition du poste adéquat, le développement de compétences professionnelles et la mise en place de l’organisation de la recherche d’emploi. L’ensemble se termine par une phase post-formation de six mois. "Les allocataires sont suivis dans leur prospection lors d’entretiens individuels qui ont lieu une fois par mois minimum."

L’initiative est concluante : "Le dernier bilan affiche un taux de réussite proche de 60 %". Une efficacité dont témoigne volontiers Hedy, un ancien chômeur de longue durée de 26 ans: "Horizons me permet de trouver ma voie et d’ouvrir beaucoup de portes. Aujourd'hui, je travaille sur un projet pour devenir Préparateur de commandes et je passe mon permis de conduire".Le dispositif devrait se renforcer à partir du printemps pour doubler sa capacité d’accueil à près de 200 participants par an.

 

 

Dernières actus

Personnes âgées

Comme à la maison !

Aux Ulis, le troisième Ehpad 100% public et à 63 euros par jour du Service essonnien du grand âge a ouvert ses portes le 4 mars. Le Département enrichit ainsi l'offre du territoire et propose à ses hôtes de vivre à leur rythme, dans un environnement...

Insertion et emploi

Un jardin pour reprendre goût au travail

Repiquage de framboisiers, buttage de pommes de terre et division de pieds de rhubarbe... La préparation des cultures de printemps bat son plein chez Abeilles Maraîchères ! Le jardin d’insertion situé à Crosne aide les personnes sans emploi depuis un...