Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Bien plus qu’une école…

Publié le : 26.12.2017, dernière mise à jour : 02.01.2018

À Étiolles, des parents ont décidé de créer leur propre structure d’accueil afin de pallier l’absence de solutions adaptées à l’autisme de leur fils. Après deux ans d’expertise, ils viennent d’ouvrir "Ecolalie", un service de soins à domicile dont l’ambition est de favoriser l’inclusion des enfants dans leur environnement. Reportage.

Souriant, Nathaël s’applique à transporter un verre d’eau dans la cuisine. Un exercice exigeant pour cet enfant autiste de 10 ans, félicité par Mélanie, son éducatrice référente : "Cette réussite était encore impensable à son arrivée ici, il y a un mois !". Comme Nathaël, ils sont quatre enfants de 6 à 13 ans à bénéficier du projet éducatif inédit de l’association Écolalies, du nom de la tendance des autistes à répéter des phrases (écholalie).

Activités sur mesure

Tout est parti de la détermination d’un couple d’Essonniens. "En l’absence de solutions adaptées au handicap de notre fils, nous avons fondé une association d’information et d’entraide avant d’ouvrir chez nous, à Étiolles, un dispositif d’accueil", racontent Fouzia et Stéphane Bruzzi. "Après deux ans d’expertise, nous avons obtenu, en septembre, l’agrément SESSAD pour Service d’éducation spécialisée et de soins à domicile." L’ambition ’Écolalies : favoriser l’inclusion des enfants dans leur environnement.

"Accompagné d’un éducateur attitré, chacun débute la journée dans son école de quartier avant de retrouver, l’après-midi, une équipe pluridisciplinaire composée de psychologues, psychomotricienne, orthophoniste pour des activités sur-mesure, individuelles et collectives", détaille Céline Lemoine, la psychologue. "Des sorties pédagogiques, sportives et culturelles y sont aussi organisées, tout comme des interventions au domicile et dans tous les milieux de vie de l’enfant." Au final, un programme de trente heures par semaine, entièrement pris en charge par l’État.

Jusqu’à six enfants accueillis

"Nous étions dans l’impasse avant de connaître Écolalies", se souvient Caroline, la maman de Nathaël. "Quel soulagement de bénéficier de cette structure médico-éducative si efficace !" "Il suffit d’être préalablement reconnu par la Maison départementale des personnes handicapées de l’Essonne. Notre équipe étudie, ensuite, au cas par cas, la pertinence d’une entrée dans la structure", précise Fouzia Bruzzi.

Logée à l’Institut médico-éducatif d’Évry, Écolalies emménagera en 2018 à Ris-Orangis dans des locaux neufs mis gracieusement à disposition par la ville. "Nous y accueillerons jusqu’à six enfants." Une nouvelle victoire dans l’espoir d’encore bien d’autres…

Plus d'informations :
www.ecolalies.fr
06 13 51 39 43
ecolalies@yahoo.fr

Dernières actus

Portrait

Cuisinière, une vocation !

À l’issue de trois heures d’épreuve, c’est Sylvie Gnidokponou, chef cuisinière de la résidence Hautefeuille à Saint-Vrain, qui a remporté la finale départementale du concours gastronomique Silver Fourchette et s’est qualifiée pour la finale...

Evènement

Journée sport-santé pour la lutte contre le cancer

La Ligue contre le cancer, en partenariat avec le Conseil départemental et plus d’une dizaine de comités sportifs de l’Essonne, organise une "journée sport-santé" le 9 juin 2018 au Domaine départemental de Chamarande. L’occasion de fêter ses 50 ans...