La personne handicapée sans emploi

La personne handicapée sans emploi, peut solliciter une reconnaissance travailleur handicapée (RQTH) ou tout autre aides ou prestations (AAH, orientation professionnelle, cartes).

Conditions d’attribution

La personne handicapée doit déposer sa demande complète (dépôt d’une demande) auprès de la MDPH. Sur la base des éléments fournis, l’équipe pluridisciplinaire d’évaluation (EPE) formulera une proposition à la CDAPH pour décision.

Attention : afin d’évaluer au mieux la situation, les pièces suivantes sont nécessaires :

  • Fiche de parcours professionnel
  • Curriculum Vitae

Pour toute contestation de la décision, une demande de recours gracieux peut être formulée par simple courrier auprès du directeur de la MDPH.


Incidences

Sans emploi, la personne handicapée selon la gravité de son handicap pourra faire l’objet d’une orientation en milieu ordinaire avec un accompagnement par CAP Emploi. Le service public de l’emploi (SPE) a comme priorité l’intégration des personnes en situation de handicap.

Une allocation adulte handicapée peut lui être octroyée si une restriction substantielle et durable à l’emploi (RSDAE) lui est reconnue et un taux d’incapacité compris entre 50 et 79%. Celle-ci ne peut excéder 5 ans d’attribution et doit être revu à l’issu de la période pour un éventuel renouvellement.

Enfin, un projet professionnel peut être proposé à la personne handicapée si elle en fait la demande. Dans ce cas de figure, elle entre dans un parcours de formation qui se préfigure par une orientation professionnelle (ORP).

Attention : la RQTH accordée à une personne sans emploi lui ouvre des droits d’accès prioritaire à l’emploi, notamment dans la fonction publique, mais c’est un droit subjectif qui nécessite des prés requis en matière d’occupation du poste.

En complément

AUSSI SUR LE WEB