Vous avez besoin d'un soutien ?

Vous connaissez des difficultés pour élever votre enfant ou dans votre vie familiale ? Le service de l'aide sociale à l'enfance propose des actions de prévention adaptées à chaque situation : aide éducative pour accompagner les adultes dans leur rôle de parents ou appui aux tâches et démarches de la vie quotidienne avec intervention à domicile de TISF (technicien en intervention sociale et familiale) ou d’AVS (Auxilliaire de vie sociale). Enfin dans les situations de grande précarité économique, des aides financière peuvent être proposées.

Toutes ces interventions nécessitent une évaluation globale de votre situation par un travailleur social. La Maison Départementale des Solidarités de votre lieu d’habitation est à votre disposition pour vous apporter toutes les informations complémentaires.

Aux côtés des familles

Etre parents, ça s’apprend aussi. L’évolution de la société, mais aussi de multiples mutations impactant les familles, les relations conjugales et les rôles parentaux, rendent parfois difficiles l’exercice de la parentalité et l’éducation des enfants. Aussi le Conseil départemental et ses partenaires proposent plusieurs actions de soutien à la parentalité.

  • Le Réseau d'Ecoute d'Appui et d'Accompagnement des Parents (Reaap91) a pour objectif d'accompagner les parents dans leur rôle éducatif. Il organise ainsi des actions d'accompagnement et de prévention destinés aux parents dans des lieux d'accueil enfant-parents. >> Pour connaître les actions menées en Essonne, vous pouvez vous rapprocher du secrétariat du Reaap91 au 01 69 26 89 66, de votre PMI ou de votre MDS.
  • La médiation familiale s’adresse aux familles en situation de crise, de conflit, voire de rupture. Elle leur propose de sortir de l’impasse en élaborant elles-mêmes des solutions concrètes, notamment pour les enfants, en recevant les parents, les grands parents, les jeunes adultes ou adolescents et les membres d’une fratrie confrontés à des difficultés familiales.
    >> Trouvez l’association le plus proche de chez vous [pdf].

Les aides à domicile

Dans certaines situations, les tâches de la vie quotidienne (préparation des repas, entretien du logement...) et les démarches peuvent poser problème. Pour être au plus près de ces besoins, le Conseil départemental finance 4 associations proposant des interventions sur l’ensemble du département. Ces dernières sont menées par des techniciens de l'intervention sociale et familiale (TISF) et des auxiliaires de vie sociale (AVS). Elles visent à soutenir la fonction parentale et renforcer l'autonomie, sont ponctuelles et limitées dans le temps.

L'Aide éducative à domicile (AED) est une mesure demandée par les familles souhaitant être accompagnée directement chez elle pour surmonter des difficultés éducatives.


Une aide financière ponctuelle peut être accordée à un parent en charge d’un enfant mineur et rencontrant des difficultés budgétaires momentanées. Cette mesure concerne également les femmes enceintes confrontées à des difficultés médicales ou sociales et financières ainsi que les jeunes majeurs de moins de 21 ans en situation de rupture sociale et familiale, bénéficiaires d’un contrat jeune majeur à vocation d’insertion sociale et/ou professionnelle. Ce soutien est accordé après évaluation de la situation familiale et financière sur la production de justificatifs.

 

La prévention spécialisée

Inscrite dans le projet social du Département, la prévention spécialisée se situe au carrefour des politiques jeunesse, éducatives, d’insertion, de développement social et de politique de la ville. Elle constitue une mission à part entière de l’aide sociale à l’enfance, inscrite dans le code de l’action sociale et des familles. La prévention spécialisée s’appuie sur des axes fondamentaux, dont :

  • la libre adhésion des jeunes à la démarche éducative qui leur est proposée,
  • le respect de l’anonymat et de la confidentialité,
  • le travail en partenariat et en réseau,
  • le support associatif.

Cette forme d’intervention sociale et éducative en direction des jeunes de 11 à 21 ans se développe au sein des quartiers. Dans ce cadre, le Conseil départemental finance à ce jour près de 200 postes affectés à 10 services de prévention spécialisée répartis sur une quarantaine de communes du territoire essonnien.

Leurs actions doivent permettre de rompre avec l'isolement et restaurer le lien social des jeunes en voie de marginalisation grâce au travail de rue et à la présence sociale, l’accompagnement socio-éducatif individuel et l’animation éducative et sociale (séjours éducatifs, chantiers éducatifs…).

Les jeunes et les familles peuvent donc rencontrer les éducateurs sur les communes d’implantation des services, dans la rue, dans leurs locaux voire dans les collèges d’intervention.


En complément

DOCUMENTS