Les accueils collectifs

Vous souhaitez que votre enfant soit accueilli dans un environnement propice à son épanouissement social et affectif parmi des camarades de son âge ? Les structures d’accueil collectif lui apporteront un cadre stimulant et sécurisé.

Trouver un lieu proche de chez vous

Pour connaître l'établissement le plus proche de chez vous, connectez-vous sur le site http://mon-enfant.fr/ ou contactez le service petite enfance de votre commune.

Accueil régulier ou ponctuel ?

Une fois établie la liste des lieux les plus proches de chez vous, quelle structure choisir ? Votre choix doit d’abord être fonction de votre disponibilité. Si vous travaillez et cherchez une solution d’accueil pour la plupart des jours de la semaine, vous devez opter pour une crèche collective ou parentale, une micro crèche ou une crèche multi accueil. Ces différents types de structures sont ouverts cinq jours sur sept avec des horaires compatibles avec une activité salariée. En cas d’horaires décalés, des solutions "sur mesure" existent aussi.

Si en revanche vos besoins sont plus ponctuels, la halte garderie peut s’avérer la solution la plus pertinente. Celle-ci accueille en effet les enfants pendant quelques heures ou une demi-journée en fonction des besoins des parents (temps libre, recherche d’emploi).

Tous ces lieux d’accueil peuvent être gérés par des communes, des associations ou des entreprises agréées. L’autre critère à prendre en compte est la taille et le type de gouvernance de la structure. De forme associative, les crèches parentales associent étroitement les parents à l’élaboration d’un projet d’établissement. Elles sont de taille réduite avec 20 places au maximum. Les micro crèches privilégient une taille humaine avec dix enfants accueillis en même temps contre 60 dans les accueils collectifs classiques.

S'inscrire sans attendre

Pour inscrire son enfant, il est nécessaire de prendre contact soit avec le gestionnaire soit avec le directeur ou la directrice. Les listes d'attente sont souvent importantes, il est donc conseillé d'effectuer cette inscription le plus tôt possible et de garder le contact en confirmant régulièrement la demande et en s'informant de son suivi.

Les aides financières

De nombreuses structures publiques et associatives sont aidées par la Caisse d’allocation familiale (Caf), ce qui leur permet de proposer des tarifs préférentiels aux parents usagers. Dans les structures qui ne bénéficient pas de ce soutien, vous avez la possibilité de demander une aide financer une partie des frais de garde de votre enfant de moins de 6 ans. Ce "Complément de libre choix du mode de garde" (CMG) est accordé en fonction des revenus des parents.
  



S’informer et se faire aider

Vous cherchez un renseignement ou vous rencontrez une difficulté ?
Les relais assistantes maternelles (Ram) sont des lieux d’information locaux de rencontre et d’échange entre professionnels et parents à votre service.