En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Logement

Bien se sentir chez-soi est essentiel pour un quotidien serein et sécurisant. Quelques conseils pour que votre domicile soit un lieu agréable à vivre adapté à vos besoins et à vos moyens.

Les aides au logement

Lieu de vie essentiel, votre logement peut aussi représenter une part importante de votre budget. Comment se faire aider financièrement pour bénéficier d’un domicile confortable et adapté ?

Vous êtes locataire ?

Si vos ressources sont modestes, vous pouvez bénéficier d’aides pour payer votre loyer. Pilotés par la Caf (Caisse d’allocation familiale), plusieurs dispositifs peuvent vous permettre de bénéficier d’un coup de pouce financier :

  • L'aide personnalisée au logement (APL), pour le locataire d’un logement neuf ou ancien, à condition qu’une convention ait été signée entre le propriétaire et l'Etat (encadrant notamment l’évolution du loyer et la durée du bail).
  • L'allocation de logement à caractère social (ALS) concerne les logements non conventionnés


Le montant de ces aides est calculé en fonction de vos ressources, des personnes à charges et du lieu de résidence.
>> Renseignez-vous auprès de votre CAF.


Vous êtes propriétaire ?

Votre logement nécessite peut-être des aménagements pour vous aider dans votre autonomie : escaliers spéciaux, barrières de protection, équipements sanitaires adaptés... L’Agence nationale d’amélioration de l’habitat (Anah) propose des aides pour financer de 35 à 50% des travaux. Pour pouvoir bénéficier de ces aides, vous devez être en mesure de présenter certains justificatifs :

  • un justificatif de perte d’autonomie évaluant votre perte d’autonomie en Groupe iso-ressource (GIR)
  • un document permettant de vérifier l’adéquation du projet à vos besoins réels : rapport d’ergothérapeute, ou diagnostic autonomie
  • Revenu fiscal de référence de l’année N-1


En complémentarité des aides de l’ANAH, de la Région ou des caisses de retraites et en subsidiarité de la Prestation de compensation du handicap (PCH) attribuée par la Maison départementale de la personne handicapée de l’Essonne (MDPHE), le Département cofinance les travaux d’adaptation au vieillissement, à la perte d’autonomie ou au handicap au titre du Fonds départemental d’amélioration et d’adaptation du logement (FDAAH).

Vous avez des difficultés ?

  • ANAH, délégation locale de l'Essonne

Boulevard de France - 91012 Evry Cedex
Permanence téléphonique tous les matins de 9h30 à 11h30
Tél : 01 60 76 34 19 - Site : http://www.anah.fr 

  • ADIL de l'Essonne

1 Boulevard de l'Ecoute s'il pleut - BP 94 - 91003 Evry cedex
Accueil téléphonique lundi,mardi,jeudi de 9h à 18h et vendredi de 9h à 17h
Tél : 01 60 77 21 22 - Courriel : adil.91(at)wanadoo.fr
Site internet : www.adil91.org/

En cas de difficultés pour régler votre loyer ou des factures liées à votre logement (électricité, entretien), n’hésitez pas à vous rapprocher du Centre d’action sociale de votre commune (CCAS), de votre MDS ou du Fonds de solidarité logement (FSL).

Des conseils près de chez vous

Pour être aidé dans vos démarches, compléter votre dossier et étudier votre projet, plusieurs opérateurs peuvent vous aider :

  • Habitat & développement Ile-de-France

Cet opérateur propose les services d'un thermicien certifié.
Le Mozart 39 - 41 Rue Paul Claudel - 91000 Evry
Tél : 01 69 13 04 92
Fax : 01 40 82 90 77
Courriel : hd.iledefrance(at)habitatdeveloppement.fr
Site internet : www.hd-idf.fr

  • PACT Essonne

1 Bd de l'écoute s'il pleut - 91000 Evry
Tél : 01 60 78 53 00
Fax : 01 60 78 17 07
Site internet : www.urpactidf.org

Pour obtenir des renseignements complémentaires sur les aides mobilisables ou demander une aide pour votre projet de travaux, veuillez contacter un des opérateurs qualifiés (disposant d’un agrément ou d’une habilitation de l’Etat en matière d’ingénierie) :

  • Agence Fiumani-Jacquemot

8 allée Henri Matisse 93 300 Aubervilliers

Tél. : 01 48 33 90 99 - Courriel : fiumani-jacquemot.architectes(at)wanadoo.fr
Site : www.fiumani-jacquemot.fr

  • Citémétrie

12 rue des Cordelières 75013 Paris

Tél. : 01 53 91 03 07 - Courriel : amo(at)citemetrie.fr
Site : www.citemetrie.fr 


  • Habitat & Développement Ile-de-France

39 Rue Paul Claudel 91000 Évry
Tél. : 01 69 13 04 92 - Courriel : hd.iledefrance@habitatdeveloppement.fr

Site : www.habitat-developpement.tm.fr

 

 

En complément

AUSSI SUR ESSONNE.FR

Le logement-foyer

Si vous êtes encore autonome mais souhaitez rompre l’isolement dans un cadre de vie sécurisé, bénéficier d’une aide ponctuelle ou profiter des activités en commun, vous pouvez intégrer un logement-foyer.

L’autonomie en toute sérénité

Les logement-foyers sont des établissements privés, associatifs ou publics destinés aux personnes autonomes (seules ou en couple). Ils proposent des appartements équipés d’un coin cuisine et de sanitaires indépendants. Vous emménagez avec vos propres meubles. Vous signez un contrat de séjour décrivant les prestations proposées. Attention, ces établissements n’assurent pas de soins médicaux. En cas de besoin, vous devez avoir recours à des services extérieurs (services d’aide à domicile, services de soins infirmiers...).


Quelles sont les conditions d’accès ?

  • Avoir plus de 60 ans (tous les deux pour un couple) ;
  • Etre valide (GIR 5 ou 6) et autonome ;
  • Pouvoir vivre de manière habituelle dans un logement indépendant,

 


Où trouver un logement-foyer près de chez vous ?

>> Consultez notre carte des logement-foyers en Essonne ou votre mairie pour connaître les différentes structures présentes près de chez vous et solliciter un dossier de candidature. Ces structures font l’objet d’une autorisation et de contrôles du Conseil départemental.


Quelle est la procédure d’admission ?

Après une rencontre avec la direction de l’établissement et une fois votre admission acquise, vous signerez un contrat de location.

A cette occasion, vous réglerez le dépôt de garantie, le premier mois de loyer et, éventuellement, les acomptes pour les services annexes. Dans ce cadre, vous pouvez solliciter une aide au logement (APL et APA). 

En complément

AUSSI SUR ESSONNE.FR

Prévenir les accidents domestiques

Les chutes représentent la grande majorité des accidents domestiques pour les plus de 65 ans. Ces évènements peuvent avoir des conséquences graves. Avec le temps, on devient moins souple et nos os plus fragiles. Tomber peut occasionner des fractures et une perte d’autonomie. Quelques conseils pour diminuer les risques et réagir en cas de chute.

Faire place nette

L’important est d’abord de minimiser les obstacles. Fils électriques, petits objets, plantes vertes constituent autant de dangers de perdre l’équilibre. Le plus simple est de dégager les zones de passage pour ne pas se prendre les pieds dans un de ces invités inopportuns.

Vous pouvez aussi fixer les fils au mur ou utiliser des range fils. Les sols glissants (parquets, linos, carrelages) sont une autre menace pour votre stabilité. Optez plutôt pour la moquette favorisant l’adhérence et amortissant une éventuelle chute. Vous avez aussi la possibilité d’installer des adhésifs antidérapants aux endroits "stratégiques" comme les escaliers, les salles de bain ou les couloirs.


Faciliter les gestes du quotidien

Monter sur une chaise, prendre appui sur un meuble instable, changer une ampoule dans un escalier sont autant de situations où vous pouvez facilement perdre votre équilibre. Pour ne pas avoir à jouer les "équilibristes", les objets utilisés quotidiennement doivent être à une hauteur accessible et dans un endroit dégagé.

A noter que des escabeaux de deux à trois marches avec appui pour les mains existent. N’hésitez pas à faire appel à une personne de votre connaissance quand la situation l’exige.


Préserver son équilibre

Pratiquer une activité physique ou sportive vous aide à conserver votre force musculaire et la souplesse de vos articulations. Une alimentation équilibrée vous permettra de limiter les risques de développer de l’ostéoporose qui fragilise les os. Éviter la prise de poids diminue les risques et les conséquences d’une chute.


Bien réagir en cas de chute

Il existe certaines techniques pour vous relever plus facilement. Exécuter ces mouvements correctement, vous permettra d’attendre les secours dans une position confortable. Enfin, vous pouvez opter pour le dispositif de téléassistance mis en place gratuitement par le Conseil départemental. Grâce à cet outil, vous avez la possibilité de contacter à tout instant une assistance téléphonique.