En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
178 vues

L'Essonne

Portrait de l'Essonne

Avec seulement 40 ans d'existence, le département de l'Essonne est un département jeune dans le paysage français. Toutefois, en raison de sa situation géographique privilégiée qui le situe à  moins de 40 kilomètres de Paris, le département a hérité de l'histoire foisonnante du bassin parisien.

Illustration du département de l'Essonne

Du monde magdalénien (site archéologique d'Etiolles) aux grandes grèves de Draveil, Vigneux ou Athis-Mons qui mobilisèrent des milliers d'ouvriers à la fin du XIXe siècle, en passant par les premiers pas de l'aviation, le sacre de Dagobert près de Milly-la-Forêt ou encore les grandes batailles du Moyen âge (Bataille de Montlhéry, 1465...), l'Essonne a toujours été au coeur de la France.

Le département dispose toujours de cette position unique grâce à ses axes majeurs de communication. Au coeur d'un réseau d'échanges et de transports internationaux (aéroport d'Orly, autoroutes, gares TGV), l'Essonne a su bénéficier d'une économie tournée vers l'avenir. Elle héberge deux pôles de compétitivité mondiaux, un pôle de compétitivité national, une éco-filière en devenir, de nombreux centres et laboratoires de recherche comme le Synchrotron Soleil, le Genopole d'Evry, le CEA de Saclay ou encore l'université Paris-Saclay.

Sa jeune population (plus de 30% des Essoniens ont moins de 20 ans) est un véritable atout. Celle-ci bénéficie d'ailleurs d'universités et de grandes écoles de haut niveau :  l'université Paris-Saclay, regroupant les universités Paris-Sud et Evry-Val d'Essonne, l'Ecole Polytechnique, l'Ecole supérieure d'optique, Supélec et bien d'autres.

Pour autant, l'Essonne a su préserver un cadre de vie remarquable. Avec 49 000 hectares de milieux naturels (dont 42 000 hectares de forêts), plus de 400 kilomètres de rivières et 2500 kilomètres de chemins, ce département offre des paysages variés et pittoresques à découvrir aux portes de la capitale.

L’Essonne dispose donc d'atouts touristiques très souvent méconnus. N'est-elle pas surnommée "le jardin secret de l'île-de-France" ?