En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

L'actualité L'Essonne

La Flam 91 brille au Grand Slam de Paris

Publié le : 17.02.2016, dernière mise à jour : 17.02.2016

Avec quatre médaillés au Tournoi de Paris, la Force Longjumeau Alliance Massy (Flam 91) a confirmé son statut de premier club français de judo les 6 et 7 février. Mais tout reste encore à faire pour les prétendants aux JO de Rio.

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
2 vues
Le judoka Walide khyar du FLAM91 © Philippe Rabouin

Le judoka Walide khyar du FLAM91 © Philippe Rabouin

Y aura-t-il des judokas essonniens aux Jeux Olympiques de Rio ? Réponse définitive du 5 au 21 août prochains. Un club du département semble en tout cas bien parti pour envoyer au moins un et peut-être jusqu’à cinq de ses athlètes au Brésil : la Force Longjumeau Alliance Massy (Flam 91), qui vient d’être sacrée «1er club français de judo». Les 6 et 7 février, cette formation a été la plus représentée au Grand Slam de Paris, un des plus grands tournois de niveau mondial, avec 12 sélectionnés. Un record. Et la moisson a été bonne puisque 4 d’entre eux ont décroché une médaille.

Iddir en route pour Rio

Poids lourd du club depuis septembre dernier, Alexandre Iddir (-90 kg) a tutoyé les sommets en remportant l’argent pour la deuxième fois dans cette compétition. En finale, il s’est incliné face au Japonais Nishiyama Daiki, vice-champion du monde 2011 et aujourd’hui encore l’un des meilleurs de sa catégorie. “Cette deuxième place, c’est bien mais ce tournoi de Paris reste un entraînement pour moi, a-t-il réagi à la sortie des tatamis. C’est aux Jeux qu’il faudra faire une médaille. Je vais tout mettre en œuvre pour aller à Rio et être le plus fort possible en août.” Grâce à cette performance, Iddir pointe en effet à la 9e place de la “ranking list” mondiale et est donc quasiment sûr de valider son billet pour le Brésil.

 

Deux médaillés à suivre

Rien n’est joué en revanche pour ses coéquipiers Walide Khyar (-60 kg) et Kilian Le Blouch (-66 kg), tous deux médaillés de bronze à Paris, à quelques minutes d’intervalle. Même s’il s’est montré “étincelant”, le premier, champion d’Europe et médaillé mondial junior en 2015, sait qu’il va devoir encore faire ses preuves pour être retenu pour les Jeux : “Cette médaille n’est qu’une étape. Pour aller à Rio, il faut gagner dans les tournois internationaux mais j’ai encore beaucoup à apprendre. Je sors tout juste des juniors et je me retrouve face à des mecs plus matures, plus expérimentés”, reconnaît-il, du haut de ses 20 ans.

Son camarade et “coach” au club Kilian Le Blouch, champion de France 2012 et 2013 chez les -66 kg, s’est lui dit “très fier de cette médaille de bronze” qu’il considère comme “belle revanche”, car “en cadet ou en junior, je n’étais pas le meilleur (…), je me suis accroché.” Suivi par un préparateur physique, il est conscient du travail qui lui reste à accomplir pour dépasser dans la course à la qualification olympique son partenaire de club Loïc Korval, battu dès le 2e tour à Paris mais actuel numéro un de la catégorie. “L’objectif, résume Kilian, ce sont désormais les championnats d’Europe (du 21 au 24 avril en Russie), le passage obligé si je veux faire les Jeux.

 

La Flam 91 dans le monde

Chez les filles, la judokate allemande de la Flam 91 Martyna Trajdos (–63 kg) est repartie elle aussi avec le bronze, après avoir battu quelques-unes des meilleures de sa catégorie. La Belge Charline Van Snick (-48 kg) s’est classée à la 5e place. Car le club compte plusieurs athlètes étrangers qui s’entraînent à l’année dans ses rangs. La Flam 91 pourrait donc briller aussi sous d’autres couleurs que le bleu-blanc-rouge à Rio...

En complément

Liens externes

Le club Flam91

Dernières actus

Festival

11e festival des arts en rues

Et nous voilà repartis pour une nouvelle édition ! Du 15 mai au 21 juin, le Festival'Arabesques investit Massy et ses alentours pour célébrer les arts de la rue sous toutes leurs formes. Pour cette édition 2016, la civilisation orientale est à...

Patrimoine

Visitez la tour !

S'il est un donjon essonnien célèbre entre tous, c'est bien la fameuse tour de Montlhéry qui domine fièrement la RN20 et les communes environnantes. Ce témoin majeur de l’époque médiévale est accessible au grand public d'avril à octobre.

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
2 vues