En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

L'actualité L'Essonne

Cancer colorectal: faites le test !

Publié le : 09.03.2016, dernière mise à jour : 09.03.2016

Troisième cancer le plus fréquent, le cancer colorectal a touché 43 000 nouvelles personnes en France en 2015. Comme chaque année en mars, le Mois Bleu invite les 50-74 ans à se faire dépister gratuitement et à profiter d’un nouveau test plus performant.

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte
campagne de dépistage du cancer colorectal - © DR

campagne de dépistage du cancer colorectal - © DR

Statistiquement, les 50-74 ans sont les plus touchés par le cancer colorectal. Si 17 millions de Français sont ainsi concernés par son dépistage systématique et gratuit, seul 30% d’entre eux se font régulièrement dépister.

 

Un test simple et indolore

Pourtant, depuis moins d’un an, un nouveau test indolore et pris en charge à 100% sans avance de frais a été mis en place. Utilisant une méthode immunologique (anticorps), il détecte les traces de sang dans les selles, invisible à l’œil nu. Ses anticorps distinguent le sang animal contenu dans l’alimentation du sang humain lié à des lésions précoces des parois de l’intestin. Ce test détecte ainsi deux fois plus de cancers que son prédécesseur. Plus souple que la coloscopie, il est par ailleurs entièrement réalisé à domicile par la personne concernée.

La détection rapide du cancer colorectal est primordiale. Dans neuf cas sur dix, il peut-être guéri s’il est pris à temps. 17 500 personnes sont décédées de la maladie en 2015, alors pas d’hésitation, passez par la case dépistage.

 

Rendez-vous chez votre médecin

Tous les deux ans, si vous êtes concerné, un courrier vous invite à retirer un test chez votre médecin traitant. En fonction des antécédents familiaux et de votre cas particulier, celui-ci vous en prescrira un à réaliser vous-même et à envoyer au centre d’analyse le plus proche. 80 000 nouveaux tests sont ainsi analysés chaque semaine.

La procédure est simple : il suffit de prélever l’équivalent d’un grain de riz pendant trois selles consécutives. Le test est positif dans environ 3% des cas et un peu moins de 5% d’entre eux donneront lieu à une coloscopie. Attention, cela ne veut pas dire qu’il s’agit d’un cancer. Des altérations bénignes peuvent aussi en être la cause. Alors parlez-en à votre médecin.

 

 

En complément

Dernières actus

Festival

11e festival des arts en rues

Et nous voilà repartis pour une nouvelle édition ! Du 15 mai au 21 juin, le Festival'Arabesques investit Massy et ses alentours pour célébrer les arts de la rue sous toutes leurs formes. Pour cette édition 2016, la civilisation orientale est à...

Patrimoine

Visitez la tour !

S'il est un donjon essonnien célèbre entre tous, c'est bien la fameuse tour de Montlhéry qui domine fièrement la RN20 et les communes environnantes. Ce témoin majeur de l’époque médiévale est accessible au grand public d'avril à octobre.

Share
Agrandir la taille du texte Diminuer la taille du texte