En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Le Service départemental d'incendie et de secours de l'Essonne (SDIS 91)

Tous les ans, les sapeurs-pompiers de l'Essonne font face à environ 90 000 interventions de secours. Ils répondent à trois missions : distribution des secours, prévention des risques et sensibilisation du public par la mise en place de politiques éducatives. Qui sont-ils? Comment sont-ils formés ?

Pompier de l'Essonne en intervention
Pompier de l'Essonne en intervention


Le Service départemental d'incendie et de secours de l'Essonne (Sdis 91) est un établissement public autonome financé en quasi-totalité par le Département (97%). Il est un acteur incontournable du développement de la culture de sécurité civile engagée en Essonne. Le service est administré par le Président de son Conseil d'administration (fonctionnement administratif et financier, pouvoir exécutif). Sous l'autorité du Préfet, il participe aux missions de prévention, de secours et de lutte contre l'incendie dans le département.

Contact

SDIS 91

1 rond-point de l'espace
91007 Evry Cedex
Tél. : 01 78 05 46 00
contact@sdis91.fr 

Retrouvez le SDIS91 sur

Page Facebook
Page Twitter
Page Youtube
Page Instagram

L'École départementale d'incendie et de secours (EDIS)

L'EDIS est un équipement "pilote" en matière de formation de sapeurs-pompiers. Étendue sur 10 hectares, à Fleury-Mérogis, l'école est dotée d'outils techniques et pédagogiques de pointe ainsi que de formateurs de haut niveau. Elle accueille chaque année 2 600 sapeurs-pompiers et autres personnels du Sdis pour leur délivrer la formation adéquate.


Vue de la tour de manoeuvre de l'Ecole départementale d'incendie et de secours de l'Essonne
Vue de la tour de manoeuvre de l'Ecole départementale d'incendie et de secours de l'Essonne

Les locaux actuels de l'EDIS ont été inaugurés en 2004. Ils font de cette école l'une des plus performantes et des plus réputées en France et en Europe. Une reconnaissance due à la qualité des enseignants, de la formation dispensée et de ses équipements.

En effet, le site abrite une tour de manœuvres de 7 niveaux, une maison à feux de 4 étages, des aires d'exercice (risques chimiques, accident ferroviaire...), un simulateur de feu, des caissons d'entraînement à la lutte contre les phénomènes thermiques, etc.

Avec un pool pédagogique constitué d’une vingtaine de professionnels, l'EDIS propose également :

  • des formations initiales destinées aux stagiaires ayant réussi le concours de sapeur-pompier professionnel,
  • des formations d'adaptation à l'emploi,
  • des formations spécifiques
  • des formations aux métiers administratifs et techniques
  • des formations au secourisme…

Contact

 

École départementale d'incendie et de secours de l'Essonne

Avenue des Peupliers
91700 Fleury-Mérogis
Tél. : 01 69 46 89 20

 

En complément

AUSSI SUR LE WEB

Le site du SDIS 91

Le Centre départemental d'appels d'urgence (CDAU)

À Corbeil-Essonnes, le Centre départemental d'appels d'urgence (CDAU) a remplacé les quatre centres de traitement de l'alerte des sapeurs-pompiers et celui du SAMU. Ce dispositif reçoit l'ensemble des appels aboutissant sur les numéros d'urgence 15, 18 et 112. Il a vocation à traiter le plus rapidement possible les demandes de secours sur tout le territoire essonnien.

Vue intérieure du plateau opérationnel du Centre départemental d'appels d'urgence, à  Corbeil-Essonnes
Vue intérieure du plateau opérationnel du Centre départemental d'appels d'urgence, à  Corbeil-Essonnes

Près de 250 personnes, tous statuts confondus, sont affectées au CDAU, dont 110 agents pour le plateau opérationnel (la salle recevant l'ensemble des appels de secours sur l'Essonne). À côté, se trouve le CODIS - Centre opérationnel départemental d'incendie et de secours. Une "salle de débordement" peut être également utilisée en cas d'événement à caractère multiple ou exceptionnel pour recevoir davantage d’appels (ex. : tempête de 1999, canicule de 2003...).

Chaque jour, le CDAU reçoit près de 1 500 appels (environ 500 000 à l'année pour plus de 90 000 interventions). 1 sur 5 aboutit à une intervention. Environ 70% concernent des secours à victimes et 7% sont des feux.

 

 

15, 18 ou 112, en cas d'urgence, quel numéro composer ?
  • 15 : SAMU, pour obtenir l’intervention d’une équipe médicale lors d’une situation de détresse, un conseil médical, être redirigé vers un organisme de permanence de soins, etc.
  • 18 : Sapeurs-pompiers, pour un secours d'urgence à personne, un accident de la circulation, un sinistre (feu, explosion, etc.)...
  • 112 : numéro d'urgence commun aux 28 pays membres de l'Union européenne et à la Suisse.
  • 114 : numéro d’urgence, national et gratuit, pour les sourds et malentendants. Service par SMS (160 caractères maximum) ou fax.

En complément

DOCUMENTS

Affiche de présentation du CDAU [pdf]
• Vidéo de présentation du CDAU [avi]

AUSSI SUR LE WEB

Le site du SDIS 91


Contact

Centre départemental d'appels d'urgence

55, boulevard Henri Dunant
91100 Corbeil-Essonnes

Être sapeur-pompier professionnel (SPP)

On compte plus de 40 000 sapeurs-pompiers professionnels (SPP) en France, dont 1 000 sont engagés en Essonne. Fonctionnaires des collectivités territoriales, ils assurent l'ossature des Services départementaux d'incendie et de secours (Sdis).

Deux sapeurs-pompiers de l'Essonne en manoeuvre
Deux sapeurs-pompiers de l'Essonne en manoeuvre

Plusieurs conditions sont à respecter pour devenir sapeur-pompier professionnel : des conditions d’aptitude physique et médicale, des conditions de diplôme mais également des conditions générales d’accès à la fonction publique.

Après titularisation, le sapeur-pompier a accès aux grades de sapeur, caporal, sergent et adjudant. Il peut devenir officier (major ou lieutenant) par concours interne, concours externe (au niveau national) ou examen professionnel, avec cette fois encore certaines conditions d'âge, de grade, d'ancienneté ou de formation.

Le Sdis de l’Essonne accueille tous les ans, une ou deux formations d’intégration, sur une durée de 13 semaines, au sein de son école départementale située à Fleury-Mérogis.Ce sont autant de sapeurs-pompiers qui, à l’issue de leur formation, seront affectés dans les centres d’incendie et de secours du département. 


Le Sdis de l’Essonne s’engage ainsi dans la préservation de l’emploi en formant ces futurs sapeurs-pompiers professionnels.

 

Le saviez-vous ?

Les sapeurs-pompiers sont suivis au quotidien par des médecins spécialement recrutés et formés pour veiller à l'état de santé des agents. Ils mettent aussi en œuvre une politique de prévention et assurent une aide médicale d'urgence en renfort des Services mobiles d'urgence et de réanimation (Smur). Être médecin sapeur-pompier, c'est soutenir les équipes en intervention lors d'opérations délicates et participer aux formations de secourisme.

En complément

VIDÉOS

Interview d'un sapeur-pompier professionnel [mov]
Présentation du métier de sapeur-pompier [mov]
Voir le documentaire "Pompier un jour… "

DOCUMENTS

Plaquette de présentation du métier de sapeur-pompier professionnel

AUSSI SUR LE WEB

Le site du SDIS 91


Contact

 

SDIS 91

Groupement des ressources humaines
Tél. : 01 60 91 22 00
Fax. : 01 60 91 23 00

Courriel : recrutement@sdis91.fr

 

 

 

Sapeur-pompier volontaire : un engagement citoyen

En Essonne, plus de 1 900 citoyens, d'origines et d'horizons différents, s'engagent au service de la population, en parallèle de leur métier ou de leurs études, afin d'exercer les activités de sapeur-pompier volontaire.

Deux sapeurs-pompiers de l'Essonne devant un Fourgon Pompe Tonne
Deux sapeurs-pompiers de l'Essonne devant un Fourgon Pompe Tonne

Le Sdis 91 propose d'acquérir toute la technicité relative à l'activité de sapeur-pompier volontaire grâce à un apprentissage adapté. Ainsi, il est possible de suivre pendant 3 ans la formation à son rythme pour obtenir les différents modules permettant de partir en intervention.

Le sapeur-pompier volontaire doit assurer un minimum d'heures d'astreinte par mois. Il peut également être amené à effectuer des gardes dites "postées" dans son centre d’incendie et de secours.

Le sapeur-pompier volontaire participe aux interventions, aux manœuvres, aux exercices, aux séances de maintien de la condition physique, aux événements sportifs ainsi qu'à la vie du centre. Il est indemnisé en fonction du niveau de ses responsabilités et de la fréquence de ses interventions.

L’engagement suppose une disponibilité régulière. Celle-ci doit être compatible avec l’équilibre de vie professionnelle, de vie familiale et de vie sociale.

Le Sdis de l'Essonne travaille en étroite collaboration avec les petites et moyennes entreprises (PME) du territoire. Deux actions concernant le volontariat illustrent parfaitement ce partenariat :

  • le Sdis 91 propose aux employeurs de signer une convention conciliant au mieux l'activité professionnelle d'un salarié et son activité de sapeur-pompier volontaire.
  • Il soutient l'évolution nécessaire du statut de sapeur-pompier volontaire afin d'adapter leur formation à leur condition de disponibilité.

Contact

 

Service Gestion SPV


Courriel : GRH-SPV(at)sdis91.fr


Les jeunes sapeurs-pompiers (JSP)

Les jeunes sapeurs-pompiers représentent une partie de la relève du Sdis, qui poursuit sa politique éducative en direction des jeunes. Encadrés par des sapeurs-pompiers professionnels et volontaires, ces jeunes âgés de 13 à 17 ans s'initient chaque semaine au métier. À l'issue de leur cursus, ils peuvent obtenir le Brevet national de JSP.

Une section de Jeunes Sapeurs-Pompiers
Une section de Jeunes Sapeurs-Pompiers

Les cours sont assurés par les formateurs les mercredis et samedis après-midi.Les jeunes sont d'abord sélectionnés sur leurs aptitudes physiques (vitesse, demi-fond, natation, grimpé de corde, équilibre) et écrites (épreuve de français).

Pour être retenus, ils doivent présenter, tout au long de leur engagement comme JSP, des résultats scolaires suffisants pour ne pas risquer de mettre en péril leur scolarité. La formation représente en effet un fort investissement.

Le programme comprend différents contenus et objectifs :

  • connaissance des matériels de lutte contre l'incendie,
  • participation à des manœuvres régulières,
  • prévention des accidents,
  • découverte des véhicules spécialisés,
  • sport adapté et en équipe,
  • éducation civique,
  • rassemblements régionaux,
  • nationaux ou internationaux de JSP,
  • préparation au Brevet national de JSP (BNJSP).


Être pompier-junior

Près d'une vingtaine d'établissements scolaires de l'Essonne proposent à leurs élèves l'option "pompier junior". Ils apprennent ainsi les gestes de premiers secours et deviennent des référents dans leur collège ou leur lycée en matière de sécurité. Ce projet national, qui est à l'origine une initiative du Sdis 91, a été lancé en 2003 dans le cadre du dispositif École ouverte et rencontre un vif succès dans le département. 

Contact

 

Commandant Jean-Pierre Dhont

Président de l'association des jeunes sapeurs-pompiers section Essonne
Tél. : 01 69 92 16 45

Courriel : jpdhont(at)sdis91.fr


Le Sdis, acteur de la prévention

Parce que la sécurité se construit au quotidien, le Sdis 91 se doit d'en être le principal acteur. Il sensibilise ainsi différents publics aux travers d'actions multiples et ciblées : élus, responsables industriels ou d'entreprise, grand public...

Démonstration de secours routier à  l'occasion de l'événement ROUTE 91
Démonstration de secours routier à  l'occasion de l'événement ROUTE 91

 

La protection civile

En partenariat avec l'Union des maires et le Conseil départemental de l'Essonne, le Sdis 91 organise ponctuellement des échanges avec les maires de l'Essonne. Ces derniers sont responsables de la sécurité de leurs administrés et deviennent Directeurs des opérations de secours (Dos) sur leur commune lors d'une intervention des sapeurs-pompiers. Sont évoqués les sujets liés à la protection des populations et à l'organisation de la gestion de crise, grâce notamment au Plan communal de sauvegarde (PCS) que chaque commune doit posséder.

La prévention des risques industriels

Tout au long de l’année, des équipes spécialisées visitent les entreprises du département pour les sensibiliser aux risques liés à leur activité. Les sapeurs-pompiers transmettent les informations quant à leurs procédures opérationnelles en cas d’accident et organisent des exercices réguliers. Le Sdis de l’Essonne a aussi distribué à tous les industriels du département un document d’information "Connaissez-vous les risques internes à votre établissement ?".

La prévention à destination du grand public

Tout au long de l’année, la sensibilisation du grand public aux dangers de la vie quotidienne et à certaines conduites à risques fait partie des actions prioritaires du Sdis de l’Essonne. Parmi les opérations organisées par les sapeurs-pompiers de l'Essonne, citons notamment les Journées nationales des sapeurs-pompiers, les journées portes ouvertes des centres d'incendie et de secours, les visites et formations dans les établissements scolaires et les événements de sensibilisation organisés dans les centres commerciaux.

Le détecteur de fumée est obligatoire !

Depuis le 8 mars 2015, tous les foyers français doivent être équipés de détecteurs de fumée. Propriétaires, vous devez installer cet avertisseur dans tous les logements que vous possédez si ce n’est pas encore fait. À défaut, votre responsabilité pénale peut être engagée si un incendie venait à se produire.

Contact

SDIS 91

Tél. : 01 60 91 22 00
Fax : 01 60 91 23 00