En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Sécuriser les récoltes

Publié le : 29.11.2017, dernière mise à jour : 30.11.2017

Dans le sud Essonne, le Département soutient la mise en place d’aires de chargement pour les agriculteurs. Si elles facilitent leur travail, elles protègent aussi les usagers de la route lors des manœuvres des camions de transport. Cinq dispositifs ont ainsi été financés cette année en Essonne.

Le Département a soutenu cette année 5 aires de chargement dans le sud Essonne©DR

À la tête d’une exploitation familiale à Étampes, Michel Preux et son fils Charles sont en pleine récolte de betteraves. Ils regardent avec satisfaction leur toute nouvelle aire de chargement située sur la départementale 191, route très empruntée reliant l'A6 à l'A10.


Sécurité routière

“C’était une nécessité. Jusqu'à ce jour nous ne pouvions pas produire de betteraves sur cette parcelle", expliquent-ils. "Grâce à ces deux mini-bretelles d’entrée et de sortie de 20 mètres, les transporteurs peuvent accéder à notre dépôt sans danger'.

"La création d’aires de chargement de betteraves, au-delà d’être utile, permet de renforcer la sécurité routière lors des manœuvres pour le chargement dans les camions de transports. Cela évite ainsi d’empiéter sur les routes lors de ces opérations”, précise Guy Crosnier, conseiller départemental du canton et président délégué en charge de la ruralité et du monde agricole.

Cinq projets en Essonne

Le Département a financé cinq autres projets de ce type cette année (100 000 euros). Une aide très appréciée des agriculteurs. M Preux a reçu une subvention de 20 000 euros qui lui a permis de couvrir l’essentiel des dépenses nécessaires à cet aménagement reliant un espace privé au domaine public. Ce dernier nécessitait de gros travaux avec un décaissement de terre important, pour mettre à niveau les entrées et sorties par rapport à la route, les stabiliser et ensuite poser un revêtement gravillonné en couche finale. Sans compter le passage d’une ligne téléphonique à aménager.

Le sujet des aires de chargement est suivi de près par les équipes du Département. “Les salissures des camions sur les chaussées (boues, etc.) rendent les routes glissantes, surtout en automne. Cela peut être une source d’accidents. Nous sommes vigilants ”, conclut Patrick Ollié, chef de l’unité territoriale sud à la direction des infrastructures et de la voirie.

 

 

Dernières actus

Lecture

Lecture publique, quelles sont les nouvelles orientations?

En concertation avec les acteurs du monde du livre, le Département adopte son nouveau plan 2018-2022 de développement de la lecture publique. Ce dernier définit les grandes orientations et les actions prioritaires pour moderniser, structurer le...

Terre d'Avenirs

Vidéo : une Terre d'avenirs à imaginer ensemble

Le 29 novembre, au Génocentre d’Évry, près de 300 Essonniens ont conclu les ateliers Terre d’Avenirs lancés pour les 50 ans du Département. Agriculture, tourisme, collèges, changement climatique… de nombreuses pistes de réflexion ont été abordées. Le...