Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Petits et grands projets pour l’Essonne

Publié le : 11.12.2019, dernière mise à jour : 11.12.2019

Permettre à chaque Essonnien d'avoir accès aux services publics locaux indispensables à la vie de tous les jours, telle est la priorité du Département. Ce dernier aide les villes et les villages du territoire à construire leurs équipements. Zoom sur quelques opérations emblématiques de ces dernières années.

Nouveau conservatoire à rayonnement départemental de Paris-Saclay à Orsay ©DR

Le bien-être de l’enfant, une priorité

Les 2 200 habitants de Bouray-sur-Juine peuvent désormais profiter d’une maison de l’enfance regroupant le relais d’assistantes maternelles et le centre de loisirs. Un exemple-type d'opération qui change le quotidien des habitants et qui n'aurait pas pu voir le jour sans le soutien du Département (235 699 euros).

À Viry-Chatillon, l’école Rosa Parks a ouvert ses portes en septembre 2019 au terme d’un an de travaux à plus de 2 millions d’euros, subventionnés à 80% par le Département. Objectif : répondre à l’explosion du nombre d’élèves qui touche l’ensemble de l’Essonne. Certes une priorité mais les enfants ne sont pas les seuls à bénéficier de structures adaptées. Les Essonniens de tous les âges profitent des nouvelles installations dans leur commune.

Des lieux intergénérationnels

Le coeur du village de Breux-Jouy est en plein chantier. Ici verra bientôt le jour un espace public privilégié de rencontres, de détente et de partage financé par le Département à hauteur de 111 000 euros et comprenant : des carrés potagers, des jeux pour enfants, un boulodrome, des distributeurs de pain, oeufs et produits locaux ou encore un belvédère avec vue sur la vallée de l’Orge…

Enfin, après six ans de travaux, l’église Saint-Pierre s’apprête à fêter son premier Noël dans son état d’origine à Brétigny-sur-Orge. Ce petit bijou du patrimoine essonnien, classé monument historique en 1977, a été totalement refait à neuf, du sol au plafond. Une restauration en deux temps financée à plus de la moitié par le Département : 385 532 euros sur un montant total de 643 553 euros. La première étape, de 2013 à 2016, avait pour objectif le sauvetage de l’édifice avec la stabilisation de l’ouvrage, la restructuration des charpentes dans leur configuration du XVIe siècle et la pose d’une nouvelle couverture en tuiles plates traditionnelles. La seconde phase portait sur la rénovation intérieure : réfection des sols, des systèmes électriques et de chauffage mais surtout remise à neuf des voûtes et des murs peints caractéristiques de l’église Saint- Pierre.

Le saviez-vous ? Après onze ans de fermeture, le stade nautique de Mennecy doit rouvrir ses portes le 9 janvier. Rebaptisé "Aquastade", il compte un bassin de 50 m et un autre de 25 m, un espace aquagym, une pataugeoire, mais aussi un mur d’escalade, des salles de fitness et un espace bien-être avec spa, sauna et hammam. Un équipement financé par le Département à hauteur de 7,5 millions d’euros.

Dernières actus

Covid19

Le Département se mobilise pour le monde économique

Dans ce contexte de crise sanitaire, en coordination avec les mesures annoncées par l’État et la Région Île-de-France, le Département de l’Essonne apporte son soutien aux entreprises dont l'activité est pénalisée par le coronavirus. Un certain nombre...

Covid19

Coronavirus : le Département sur tous les fronts, aux côtés des Essonniens

Premier acteur de la solidarité sur l’ensemble du territoire, le Département se mobilise depuis le début de la crise en assurant la continuité du service public et en accompagnant les plus fragiles. Des mesures exceptionnelles ont été mises en place...