Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Mon Département est utile !

Publié le : 31.01.2018, dernière mise à jour : 07.02.2018

Le Conseil départemental de l’Essonne se mobilise avec ses six homologues franciliens pour la création d’une métropole solidaire, démocratique et ambitieuse. Une métropole concertée, épousant les contours de la Région. Une journée symbolique sans Département aura lieu mercredi 7 février. Une journée pour servir les usagers encore et toujours.

Mercredi 7 février, l’Essonne, la Seine-et-Marne, les Yvelines, les Hauts-de-Seine, le Val-d’Oise, le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis organisent une journée sans Département. L'objectif est d'alerter la population et les acteurs locaux sur les conséquences néfastes qu’engendreraient la suppression de services départementaux et l’affaiblissement des communes prévus par le projet de Métropole du Grand Paris du Gouvernement.

À travers le préfet de la Région Île-de-France, celui-ci préconise en effet la suppression des départements franciliens au profit d’une multitude d’établissements publics territoriaux et de districts, ainsi que du renforcement de la Métropole du Grand Paris dans ses limites actuelles. Ce projet, inacceptable pour les six collectivités mobilisées, apparaît inefficace, manque de pertinence et menace l’investissement public comme l’autonomie des départements et des communes. 

Accès égal aux services publics

C’est pourquoi les élus franciliens appellent à la construction d’une autre métropole. Une métropole construite dans une dynamique de concertation et qui épouserait les contours de la Région Ile-de-France.

"La seule simplification administrative ne peut être le fil rouge d’une réforme institutionnelle. Les départements, comme les communes sont des échelons utiles, reconnus de nos concitoyens"
, souligne François Durovray, président du Département de l’Essonne. "Nos collectivités facilitent le quotidien de leurs riverains. Elles œuvrent pour un accès égal aux services publics, aux études, à l’emploi, aux solidarités… Elles améliorent leur qualité de vie".

En incluant les 12 millions d’habitant de l’Ile-de-France – soit 20% de la population nationale et 30 % du PIB du pays – les élus franciliens entendent de plus lutter contre le risque de marginalisation des populations périurbaines et rurales. "Pour créer la métropole de demain, il faut souder les territoires ruraux et urbains et ainsi permettre à chacun de prendre part à la prospérité métropolitaine".

Vers une "ville monde"

Ainsi dessinée, la future métropole parisienne relèvera le défi d’une "ville monde" foisonnante d’innovations et créatrice de richesses. Son rayonnement économique, démographique et culturel sera un atout pour la France. Plus que jamais, elle sera armée face à ses concurrentes que sont Londres, New York, Tokyo ou encore Shanghaï.

 

Journée "sans département" mercredi 7 février 2018

À l’heure où une réforme territoriale menace les actions concrètes qu’ils assurent, les départements d’Île-de-France alertent la population et les acteurs locaux sur les conséquences néfastes qu’engendreraient la suppression de services départementaux et l’affaiblissement des communes.

Une journée sans département se déroulera le mercredi 7 février. Une journée symbolique pour vous servir encore et toujours.

>> Télécharger le communiqué de presse [pdf]

Les élus franciliens se mobilisent pour une Métropole ambitieuse, solidaire et démocratique.

> Signez leur appel

Dernières actus

Terre d'Avenirs

Livre blanc : « Demain, parlons-en aujourd’hui ! »

À l’occasion de ses 50 ans, le Département a lancé, une vaste réflexion collective autour de l’identité de l’Essonne et de son avenir. Après de nombreux échanges organisés dans le cadre de la démarche Terre d’Avenirs, les actions proposées seront...

Circulations douces

L’Essonne à vélo

L’ambition du Département est de promouvoir la diversité des moyens de transports alternatifs à la voiture. L’adoption d'un Plan vélo en mai 2018 répond à cet objectif. Il constituera le cadre de la politique cyclable départementale pour les quatre...