En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

L'Essonne terre de sport

Publié le : 15.11.2017, dernière mise à jour : 15.11.2017

L’Assemblée départementale a voté lundi 13 novembre la nouvelle politique sportive du Département. Intitulée "Jouons collectif", elle accompagne les clubs et les sportifs essonniens dans leurs pratiques à travers cinq grands axes d’actions.

Le Département a adopté sa nouvelle politique du sport "Jouons collectif" le 13/11/2017©DR

L'Essonne recense quelque 2 700 clubs, près de 300 000 licences sportives et environ 4 000 équipements sportifs. Une véritable "terre de sport" que le Département ne cesse de "cultiver", comme en témoigne sa nouvelle politique sportive votée en Assemblée le 13 novembre dernier.

Cinq grands axes d’action

Établie au terme d'une large consultation engagée à l'automne 2016, elle continue à accompagner les clubs et les sportifs essonniens dans un contexte budgétaire contraint. "Le Département a souhaité réactualiser sa politique sportive en se basant sur une démarche de concertation avec les acteurs du sport essonniens", explique Sophie Rigault, vice-présidente déléguée aux sports. "Celle-ci a abouti à plus de 160 propositions des participants et à la définition de 5 grands axes d’actions".

Sous le slogan "Jouons collectif !", la politique sportive de l’Essonne s’articule ainsi autour du sport pour tous, afin de favoriser la pratique par le plus grand nombre via l’aide aux clubs et comités sportifs ou les appels à projets ; du sport de haut niveau, en tant que vecteur de valeurs fortes et exemple d’excellence pour les plus jeunes ; du sport santé, dans un objectif de lutte contre l’inactivité et les maladies chroniques ; du sport nature en développant la pratique autonome dans les sites naturels, ces derniers étant les premiers lieux de pratique pour 56% des sportifs essonniens ; et enfin, de l’accompagnement des acteurs du sport avec la création d’un pôle destiné à les aider et les conseiller dans leur recherche de financement ou de sponsors.

Équipements existants

"Pour développer notre action, nous nous appuierons sur les équipements départementaux déjà existants au nom desquels le stade Robert Bobin, la Maison des comités sportifs et le Pôle départemental de médecine du sport", conclut Sophie Rigault.

Dernières actus

Lecture

Lecture publique, quelles sont les nouvelles orientations?

En concertation avec les acteurs du monde du livre, le Département adopte son nouveau plan 2018-2022 de développement de la lecture publique. Ce dernier définit les grandes orientations et les actions prioritaires pour moderniser, structurer le...

Terre d'Avenirs

Vidéo : une Terre d'avenirs à imaginer ensemble

Le 29 novembre, au Génocentre d’Évry, près de 300 Essonniens ont conclu les ateliers Terre d’Avenirs lancés pour les 50 ans du Département. Agriculture, tourisme, collèges, changement climatique… de nombreuses pistes de réflexion ont été abordées. Le...