Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

L’Essonne à vélo

Publié le : 20.06.2018, dernière mise à jour : 06.09.2018

L’ambition du Département est de promouvoir la diversité des moyens de transports alternatifs à la voiture. L’adoption d'un Plan vélo en mai 2018 répond à cet objectif. Il constituera le cadre de la politique cyclable départementale pour les quatre prochaines années.

Le Conseil départemental a donc adopté son plan vélo pour la période 2018-2021©Lionel Antoni

Le département s’est engagé très tôt en faveur de l’usage du vélo en adoptant en 2003 un Schéma Directeur Départemental des Circulations Douces (SDDCD), outil de planification et d’aménagement des liaisons douces. "Sur les 35 itinéraires clés, soit 427 km de routes identifiés lors de ce schéma, seulement 155 km ont été réalisés. Il faut donc poursuivre la réalisation de ces pistes cyclables", indique François Durovray, président Département de l’Essonne. En mai dernier, le Conseil départemental a donc adopté son plan vélo pour la période 2018-2021.

Sécuriser la pratique à vélo

"Le développement de nouvelles infrastructures cyclables, la résorption des discontinuités et l’entretien des infrastructures existantes sont au cœur de ce plan" confirme François Durovray. Le but étant d’améliorer la connexion des principaux points d’attractivité du territoire (pôles d’emploi et d’éducation, gares, etc.) tout en garantissant la sécurité des usagers. Les actions se concentrent ainsi sur la signalétique, la réhabilitation des infrastructures existantes, l’aménagement de nouvelles voies et le développement de stationnements vélo abrités et sécurisés.

Côté budget, le plan vélo s’élève à 10 M€ dont 6 M€ pour le programme d’actions départemental et 4 M€ pour accompagner les collectivités et les associations. "C’est en accentuant la concertation avec les mairies et les intercommunalités que nous résoudrons ces problèmes de discontinuité, freins à l’usage du vélo et potentiellement dangereuses en termes de circulation", poursuit François Durovray.

Montrer l’exemple

Depuis un an, le Département met en œuvre un plan Ecomobilité qui favorise le recours au vélo. Il développe ainsi l’équipement des collèges et des sites départementaux en abris et racks à vélos et trottinettes. Il met aussi à la disposition de ses agents travaillant dans la Cité administrative d’Evry des vélos à assistance électrique. "La conduite du changement de pratique doit être accompagnée par une démarche pédagogique s’appuyant à la fois sur de l’information, de la sensibilisation, de l’incitation, et la valorisation des initiatives et des mises en œuvre réussies".

Par ailleurs, les agents du Département seront incités à utiliser la bicyclette pour venir travailler. "Nous mettons en place l’indemnité kilométrique vélo", annonce François Durovray, qui va également créer un comité vélo pour assurer un suivi du plan. "En Essonne, seulement 0,1 % des trajets domicile-travail sont effectués en deux roues. Pourtant, plus de 62 % des ménages essonniens possèdent au moins un vélo. Et la grande majorité des déplacements concerne un trajet inférieur à 5 km assuré en voiture. Il y a donc un gros potentiel de développement", conclut Nicolas Méary, vice-président délégué aux mobilités.

 

La Scandibérique passe par l’Essonne !

Inaugurée début juin 2018, La Scandibérique est la partie française de l’EuroVelo 3, véloroute européenne reliant Trondheim (Norvège) à Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne). Elle traverse la France du nord-est au sud-ouest sur plus de 1700 km et propose le plus long itinéraire cyclable français. En Essonne, l’itinéraire offre, sur 25 km, un paysage diversifié dans ses composantes naturelles et urbaines, et permet de découvrir la richesse des panoramas franciliens tout au long du parcours. Il suit majoritairement les bords de Seine et franchit plusieurs fois le fleuve, entre Vigneux-sur-Seine et le Courdray-Montceaux.

 

 

En complément

Dernières actus

Associations

Y’a d’la vie !

On compte entre 18 000 et 20 000 associations en Essonne. Créatrices de lien social et de service public, elles agissent en complément de l’action du Département. Avec sa nouvelle politique de la vie associative adoptée fin mai, il reste le premier...

Solidarité

Bilan d'étape pour le pacte solidarité du Département

Lancé par le Département en 2016, le "Pacte solidarité Essonne : du social vers l’emploi" arrive à mi-parcours. L'occasion d'un premier bilan, mais également d'afficher de nouveaux dispositifs en faveur de l’insertion des jeunes et des bénéficiaires...