Aller en haut de la page
Ouvrir le menu
  • Accueil
  • Le département
  • L'actualité du Conseil départemental
  • Les Départements acteurs de la sécurité sur leur territoire

Les Départements acteurs de la sécurité sur leur territoire

Publié le : 15.03.2019, dernière mise à jour : 24.04.2019

Jeudi 14 mars, le Département réunissait, dans le cadre de la 10e édition des ateliers de France de l'ADF, les acteurs en charge de la prévention de la délinquance et de la radicalisation au sein des Départements français. Objectif : affirmer le rôle des Départements dans la coproduction de sécurité aux côtés de l’État et des collectivités locales.

Poste de vidéo-surveillance à Athis-Mons©DR

Les professionnels de la sécurité avaient rendez-vous ce 14 mars à Massy. Cette journée, à laquelle assistait notamment le Préfet de l’Essonne et le Procureur de la République près du TGI d’Évry, avait pour objectif d’échanger sur la place, le rôle et la mobilisation des Départements dans le domaine de la sécurité, de la prévention de la délinquance et de la radicalisation. "Notre ambition est de positionner nos collectivités comme des acteurs reconnus de la sécurité", lance François Durovray, Président du Département de l’Essonne.

Échelon territorial pertinent

Ce domaine est en effet partie intégrante de l’activité des Départements. "Nous conduisons en Essonne une action en continue en matière de sécurité via l’action sociale, la protection de l’enfance et l’éducation. Cela passe par exemple par la sécurisation des collèges, la lutte contre les violences faites aux femmes ou contre la radicalisation. Nous sommes l’échelon territorial pertinent pour proposer des mesures de sécurité adaptées. Le tout en partenariat étroit avec la justice, les forces de sécurité et la préfecture".

C’est donc autour de la coproduction de sécurité aux côtés de l’État, des intercommunalités et des communes que se sont articulés les échanges de cette journée. De même, une réflexion a été engagée sur la façon de faire évoluer la législation afin de permettre la mutualisation de la vidéo-protection et d’un centre de visionnage à l’échelle départementale.

"D’une manière plus globale, nous travaillons avec les autres Départements dans le cadre du groupe de travail dédié à l'ADF en auditionnant des personnalités et en partageant nos expériences comme nos problématiques. Nous souhaitons vivement consolider avec l'État le fruit de ce travail pour permettre aux Départements de s'engager davantage pour la prévention et la sécurité de nos compatriotes", ajoute le président essonnien.

L’Essonne moteur en matière de sécurité

Proactif sur la sécurité, la prévention de la délinquance et de la radicalisation, le Département de l’Essonne a voté un schéma directeur ad hoc pour la période 2018-2022.

"Grâce à lui, nous allouons 15 M€ à la sécurisation des sites départementaux, parmi lesquels nos 100 collèges. Un fonds spécial soutient les territoires dans la prévention de la délinquance, auquel nous versons 150 000 € dès cette année. Enfin, nous apportons notre soutien aux communes essonniennes pour leurs équipements de sécurité"
, conclut Alexandre Touzet, vice-président délégué à la prévention de la délinquance, à la sécurité, à la citoyenneté, à l‘égalité femmes-hommes et au monde combattant.

En complément

Aussi sur essonne.fr

Pour la sécurité des Essonniens

Aussi sur le web

http://www.departements.fr/

 

 

Dernières actus

Associations

Y’a d’la vie !

On compte entre 18 000 et 20 000 associations en Essonne. Créatrices de lien social et de service public, elles agissent en complément de l’action du Département. Avec sa nouvelle politique de la vie associative adoptée fin mai, il reste le premier...

Solidarité

Bilan d'étape pour le pacte solidarité du Département

Lancé par le Département en 2016, le "Pacte solidarité Essonne : du social vers l’emploi" arrive à mi-parcours. L'occasion d'un premier bilan, mais également d'afficher de nouveaux dispositifs en faveur de l’insertion des jeunes et des bénéficiaires...