Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

La culture pour tous

Publié le : 26.09.2018, dernière mise à jour : 27.09.2018

Le Conseil départemental a adopté son plan d’éducation artistique et culturelle ainsi que son schéma des enseignements artistiques, destiné aux conservatoires et écoles d’art du territoire. L’enjeu : mieux articuler les actions du Département, de l'État et des Collectivités et faciliter l'accès des jeunes Essonniens à la pratique artistique.

"Voté à l’unanimité, le Plan départemental d’éducation artistique et culturelle (PDEAC) de l’Essonne est un document stratégique visant à développer cette politique publique pour conquérir de nouveaux publics et l'adapter aux réalités de chaque territoire essonnien" explique François Durovray, président du Département. Il est accompagné du nouveau schéma départemental des enseignements artistiques qui encourage les projets en milieu scolaire (classes à horaires aménagés, orchestre à l’école) et hors les murs. Ce dernier engage les établissements à s’associer à la dynamique locale afin de répondre aux enjeux du PDEAC.

Pourquoi ce plan est-il important ?

Absence d’offre à certains endroits, éloignement géographique, tarifs dissuasifs… Les Essonniens n’ont pas tous accès de la même façon aux enseignements artistiques. "Les territoires ruraux, les quartiers Politique de la ville et les publics prioritaires du Département sont les plus défavorisés pour accéder à une offre d’éducation artistique et culturelle. Seuls 15% des élèves essonniens ont bénéficié d’un projet d’éducation artistique et culturelle en 2017", constate Aurélie Gros, vice-présidente déléguée à la culture, au tourisme et à l’action extérieure. De même, moins d’un conservatoire sur trois propose une offre adaptée aux élèves en situation de handicap.

Aujourd'hui ce plan s’inscrit dans la continuité des actions déjà menées et engage à développer l’offre d’enseignement artistique sur l’ensemble du territoire en proposant des activités diversifiées, attractives et accessibles à tous.

Concrètement, en quoi cela consiste ?

Soutenu par l’État et la Région, le Département va simplifier les demandes de financement pour les porteurs de projet et améliorer la visibilité des actions sur le territoire. Son plan d’éducation artistique et culturelle va également encourager le travail en réseau des acteurs locaux. "Des comités locaux dans chaque Territoire d’action départementale (TAD) verront prochainement le jour pour faciliter la réalisation des projets au niveau local", explique Aurélie Gros.

Enfin, afin de promouvoir les actions de qualité, le Département encouragera les porteurs de projets d'éducation artistique et culturelle en proposant un Prix départemental de l’innovation qui sera remis lors de la deuxième édition du festival RencART en septembre 2019.

Dernières actus

Santé

Quand on a la santé

À Courcouronnes, une maison de santé pluridisciplinaire vient de voir le jour en lieu et place de l’ancien centre social. Soutenue par le Département, la structure accueille une bonne douzaine de praticiens et permet de lutter contre les déserts...

Travaux

Pour le bien être des résidents

À Montgeron, le Département investit 360 000 euros dans la rénovation et l’extension d’un foyer pour personnes handicapées, La Volière. Chambres individuelles, centre d’activité… l’établissement médico-social situé dans une bâtisse du XIXe siècle...