En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Devenez mécène du patrimoine essonnien

Publié le : 10.01.2018, dernière mise à jour : 10.01.2018

Parrainée par Stéphane Bern, la fondation Essonne Mécénat aide à préserver et à valoriser le patrimoine essonnien. Deux souscriptions sont ouvertes pour Chamarande et Méréville, une troisième est en préparation pour la maison-atelier Foujita de Villiers-le-Bâcle. Devenez mécène, devenez Ambassadeur de l’Essonne et d’un patrimoine universel.

La Fondation Essonne Mécénat travaille à une nouvelle collecte de fonds pour 2018. À l’occasion des 50 ans de la mort de Léonard Foujita célébrés le 29 janvier prochain, cette dernière aura pour objectif de restaurer la maison-atelier de Villiers-le-Bâcle où l’artiste a passé la fin de sa vie, et d'y construire un nouvel espace d’exposition.

L’opération s’ajoutera aux deux collectes de fonds lancées en septembre 2017 auprès des particuliers et des entreprises. Celles-ci vous permettant de prendre part à la restauration du jeu de l’oie grandeur nature du Domaine départemental de Chamarande ou encore à la sécurisation du Pont aux Boules d’or du Domaine départemental de Méréville.

Une case de jeu de l’oie à votre nom ?

En faisant un don* pour le jeu de l’oie de Chamarande, particuliers et entreprises ont l’opportunité de concourir à la restauration de l’une des trois seules pièces de ce type créées en France sous le règne de Louis XV. Conçu en 1742, cet ensemble paysager comprend une succession de 63 cases disposées en spirale comme le veut la règle du jeu. Si elle a fait l’objet de plusieurs campagnes de rénovation au XIXe siècle et en 1990, l’œuvre porte les traces du temps passé et doit être rénovée. Les donateurs pourront même laisser leur nom sur les cases du jeu.

Méréville, une merveille de jardin

Classé monument historique à la fin des années 70, le Domaine de Méréville est l’un des exemples les plus remarquables des jardins pittoresques créés à la fin du XVIIIe siècle. La restauration et la sécurisation du Pont aux boules d’or est nécessaire pour ouvrir davantage le Domaine départemental au public. Les donateurs contribueront alors à l’une des premières étapes d’un vaste programme de restitution d’un circuit de visite cheminant entre Juine et Rivière anglaise.

Pourquoi une fondation ?

"Le Département de l’Essonne est propriétaire de plusieurs sites ou ensembles d’œuvres d’un intérêt patrimonial majeur : les domaines de Chamarande, de Méréville, de Misery ou de Montauger, ou encore la Maison-atelier Foujita, le musée français de la photographie... Ces joyaux culturels et environnementaux nécessitent aujourd’hui des investissements importants pour les sauvegarder et les rendre accessibles à tous dans les meilleures conditions", explique Aurélie Gros, vice-présidente déléguée à la culture, au tourisme et à l'action extérieure.

Essonne Mécénat a donc pour ambition de nourrir un nouveau lien de proximité, en associant entreprises et citoyens au plus près de ses projets, afin de contribuer au développement et à l’attractivité du territoire. "Bien plus qu’une nouvelle manne financière pour la collectivité, la politique de mécénat permettra aussi de rassembler une communauté de passionnés autour de la valorisation de sites dont l’intérêt patrimonial dépasse largement les frontières essonniennes", conclut François Durovray, le président du Département.

 

Dernières actus

Département

Les vœux 2018 du Président du Département de l'Essonne

François Durovray, Président du Conseil départemental de l'Essonne, adresse ses voeux en vidéo à toutes les Essonniennes et tous les Essonniens. L'année 2018 sera placée sous le signe de la réalisation des projets d'amélioration de la vie...

Budget

Budget 2018 : un nouveau chapitre pour la gestion du Département

L’Assemblée départementale a voté le budget primitif 2018 du Département. Premier acte obligatoire du cycle budgétaire annuel, il marque le redressement de la gestion de la collectivité dans un contexte national et international contraint, ainsi que...