Aller en haut de la page
Ouvrir le menu
  • Accueil
  • Le département
  • L'actualité du Conseil départemental
  • Des tests sérologiques pour la sécurité sanitaire dans les bureaux de vote

Des tests sérologiques pour la sécurité sanitaire dans les bureaux de vote

Publié le : 02.06.2020, dernière mise à jour : 10.06.2020

Le Département a acquis 30 000 tests sérologiques réservés prioritairement à ses établissements sociaux et médico-sociaux. Depuis la confirmation du deuxième tour des élections municipales, le Département a décidé d’en offrir aux trente-deux communes concernées. L’objectif est de contribuer à la sécurité sanitaire dans les bureaux de vote.

Assurer la sécurité sanitaire pendant les élections

Le Département a acquis, dès le début du mois d’avril, 30 000 tests sérologiques (lire encadré ci-dessous). Ces tests, homologués depuis la semaine dernière, sont à destination des résidents et personnels des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), des établissements médico-sociaux, aux enfants confiés à l’Aide sociale à l’enfance ainsi qu’aux agents départementaux. Depuis l’annonce gouvernementale qui acte le second tour des élections municipaux au 28 juin prochain, le Département décide d’offrir une partie de ces tests aux communes concernées.

"Au vu des questions, multiples et réelles, que posent aujourd’hui les organisateurs de ce scrutin, je souhaite également mettre une partie de ces tests à destination des personnels des bureaux de vote. Assesseurs, présidents des bureaux de vote, secrétaires, scrutateurs… nous devons leur assurer les conditions de sécurité les plus rigoureuses possible. Le département, en tant que collectivité publique, est attaché à l’exercice de la démocratie, qu’elle soit locale comme nationale. Cela aussi fait partie de nos missions.", explique François Durovray, Président du Département de l’Essonne.

Le test sérologique TROD (le Test Rapide d'Orientation Diagnostique)

Test qui permet de rechercher les anticorps liés au coronavirus dans le sang, anticorps qui se développent 5 à 15 jours après la contamination. Il permet de savoir si on a été en contact avec le virus. C’est un test immédiat qui ne nécessite pas une analyse dans un laboratoire biologique. Il peut être effectué par tous et dans les établissements médico-sociaux par tout le personnel sous la coordination d’une infirmière ou d’un médecin.

Le test TROD est diffèrent du test usuel virologique par recherche PCR : test effectué par écouvillon inséré dans le nez (geste effectué obligatoirement par une infirmière ou un médecin).

Le Département a acquis au début du mois d’avril 30 000 tests rapides d’orientation diagnostique (TROD). 100 établissements et services avaient alors répondu favorablement, pour tester 14 252 personnes :
- 43 EHPAD (5 927 résidents et agents).
- 7 foyers PH (2 969 résidents et agents).
- 3 MARPA – Maison rurale pour personnes âgées (110 résidents et agents).
- 22 structures Enfance (2 731 enfants et agents).
- 25 autres structures ou services PA ou PH (2 515 personnes et agents).

Le Département avait pris soin de retenir un laboratoire AAZ, à Boulogne-Billancourt qui avait déposé son dossier d’homologation auprès du CNR, et qui avait transmis les éléments de fiabilité. Depuis lors, le laboratoire AAZ a été homologué.

Dernières actus

Conseil départemental

Suivez la séance publique

Suivez en direct vidéo la Séance publique du Conseil départemental de l'Essonne du mercredi 1er juillet à partir de 9h. Elle est disponible sur Essonne.fr et sur les comptes facebook et twitter du Département.

 

 

Tourisme

Le bonheur est dans le près

Découvrir des trésors patrimoniaux, arpenter de grands espaces et prendre un vrai bol d’air à moins de 100 km de chez soi. C’est la proposition adressée par le Département de l’Essonne aux vacanciers, et plus généralement aux Franciliens désireux de...