Aller en haut de la page
Ouvrir le menu
  • Accueil
  • Le département
  • L'actualité du Conseil départemental
  • Coronavirus : les services publics départementaux secteurs par secteurs

Coronavirus : les services publics départementaux secteurs par secteurs

Publié le : 13.03.2020, dernière mise à jour : 24.03.2020

Parents de collégiens, assistantes maternelles, bénéficiaires du RSA, usagers des services médicaux-sociaux et des services de la protection de l’enfance, le Département s’adapte face au Coronavirus. En cette période de crise, il se mobilise pour assurer la continuité du service public selon un Plan départemental de continuité de l’activité voté en 2018, et appelle chacun à faire preuve de responsabilité.

En cette période de crise, le Département de l’Essonne assure la continuité du service public. Dans ce cadre, un plan de continuité de l’activité, voté en 2018, est mis en place. Le Département appelle chacun à faire preuve de responsabilité et accompagne les Essonniens qui doivent s’adapter à ces circonstances difficiles.

« Avec les élus départementaux et les services de la collectivité, nous avons mis en place une cellule de crise afin que le Département continue de mener à bien ses missions. Nous restons mobilisés pour être aux côtés des familles, des personnes âgées et des plus fragiles. J’appelle l’ensemble des Essonniens à garder leur calme et à se montrer responsables », déclare François Durovray, Président du Département de l’Essonne.

 

Collèges

Les collèges du territoire n’accueillent plus d’enfants depuis lundi 16 mars.

Les collégiens ont été autorisés à emporter chez eux les tablettes numériques pour pouvoir travailler leurs cours à distance. Ils disposent également de l’environnement numérique de travail (www.moncollege.essonne.fr) sur lequel ils peuvent trouver des ressources pédagogiques.

Un inventaire des denrées a été effectué dans les collèges. Les denrées périssables  stockées dans les cantines (fruits, légumes, laitages) sont distribuées à quatre associations : Resto du Cœur, Croix-Rouge, Secours Populaire et Société Saint Vincent de Paul.

Les enfants des personnels soignants des hôpitaux de Longjumeau, Corbeil-Essonnes et Étampes sont hébergés pendant la journée de travail dans les locaux des collèges dans lesquels ils sont inscrits.

En lien avec les directions des établissements, les agents départementaux assurent un travail de nettoyage, d’entretien et des travaux. Une opération de désinfection a été effectuée et le sera à nouveau avant le retour des élèves dans les établissements.

 

Bénéficiaires du RSA

Le versement du Revenu de solidarité active (RSA) aux bénéficiaires continue d’être assuré. Il n’y aura pas de décalage du versement pour les nouveaux entrants. Il a été décidé de reporter de deux mois toute suspension du RSA (sauf fraude avérée) et d’accorder l’allocation à tous ceux qui remplissent les critères d’attribution, en différant les orientations et désignations de référents. Il est bien évident que toute démarche frauduleuse fera l’objet d’amendes administratives .Il n’y aura pas de suspension du versement si un allocataire ne peut se rendre à un rendez-vous. Les rendez-vous téléphoniques vont par ailleurs être privilégiés afin d’effectuer les contrôles habituels.

 

Personnes âgées

Les visites des aides à domicile ne sont pas suspendues. La responsabilité de choisir le service d’aide à domicile relève de chaque famille.

Les Ehpad (Établissements pour personnes âgées dépendantes) sont fermés aux visites par décision de l’ARS.

Protection de l’enfance

Les services de l’Aide sociale à l’enfance sont pleinement mobilisés pour assurer les meilleures conditions d’accueil possibles aux enfants placés sous sa responsabilité.

Les enfants sont appelés à rester dans leur famille d’accueil. Les frais engendrés sont compensés par le Département. Une permanence d’urgence a également été mise en place pour répondre aux besoins et interrogations des assistants familiaux.

Les visites sont suspendues pour quinze jours dans les hébergements collectifs. Toutefois, les rendez-vous médicaux des enfants sont maintenus.

Le Département prend ses responsabilités et continuent d’accueillir et de prendre en charge les mineurs non accompagnés. Ses services travaillent à trouver le plus rapidement possible des solutions d’hébergement permanent aussi longtemps que les établissements scolaires seront fermés.

Petite enfance

Les assistantes maternelles peuvent accueillir les enfants à leur domicile en tenant compte des gestes barrières. Cependant, si elles ont plus de six enfants mineurs à leur domicile, y compris leurs propres enfants, elles doivent contacter le service territorialisé de PMIS dont elles dépendent afin de le signaler. Le travail est également autorisé pour assistantes maternelles qui se regroupent sur un même lieu dans la limite de 10 enfants accueillis. En revanche, toute structure disposant d’un agrément supérieur à 10 enfants doit fermer ses portes.

Une assistante maternelle peut refuser de prendre un enfant. Dans ce cas elle ne touchera pas de salaire pour la période considérée mais bénéficiera automatiquement des mesures de chômage partiel. Dans le cas où c’est le parent qui décide de retirer l’enfant par mesure de précaution, celui-ci devra continuer à verser le salaire dans les mêmes conditions pendant la période.

Les assistantes maternelles ne peuvent pas être réquisitionnées. Seules les crèches et les structures d’accueil collectives peuvent être réquisitionnées pour accueillir les enfants des personnels jugés prioritaires (soignants notamment).

 

Sites accueillant du public

Les établissements médico-sociaux (dont l’IDEF) continuent d’accueillir le public, avec toutes les précautions d’usage.

 

 

Dernières actus

Covid19

Le Département équipé de tests de dépistage du Covid-19

Le Département de l’Essonne a acheté 30 000 tests de dépistage du coronavirus. Ils sont destinés aux résidents et personnels des Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), des établissements médico-sociaux, aux enfants...

Covid19

Le Département se mobilise pour le monde économique

Dans ce contexte de crise sanitaire, en coordination avec les mesures annoncées par l’État et la Région Île-de-France, le Département de l’Essonne apporte son soutien aux entreprises dont l'activité est pénalisée par le coronavirus. Un certain nombre...