En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu
  • Accueil
  • Le département
  • L'actualité du Conseil départemental
  • Citoyenneté et droits des femmes à l’honneur en Essonne

Citoyenneté et droits des femmes à l’honneur en Essonne

Publié le : 08.03.2017, dernière mise à jour : 15.03.2017

La citoyenneté est le fil conducteur des journées du 8 et 9 mars en Essonne. Le Département se mobilise à l’occasion de la journée internationale pour les droits des femmes et présente aux élus essonniens son Plan citoyenneté. 

François Durovray (Pdt du Département), Caroline Parâtre (Vice-présidente déléguée à l'éducation) et 20 artistes Essonniennes réunis autour de Josiane Chevalier (préfète de l'Esonne) à l'occasion de la journée des droits des femmes@DR

François Durovray (Pdt du Département), Caroline Parâtre (Vice-présidente déléguée à l'éducation) et 20 artistes Essonniennes réunis autour de Josiane Chevalier (préfète de l'Esonne) à l'occasion de la journée des droits des femmes@DR

Égalité professionnelle hommes-femmes, développement de l’offre de logement pour les femmes victimes de violences conjugales, actions de sensibilisations (y compris auprès du jeune public)… le Plan citoyenneté du Département souligne sa volonté d’agir en faveur des droits des femmes.

Une position que François Durovray a réaffirmé ce mercredi 8 mars lors d’un petit déjeuner organisé par Josiane Chevalier, préfète de l’Essonne, en présence d’une vingtaine d’artistes Essonniennes. Le Président du Conseil départemental a ensuite rejoint Vincent Delahaye, sénateur maire de Massy, au siège social de Carrefour également mobilisé. Il s'est rendu par la suite au salon des femmes entrepreneures de Soisy-sur-Seine.

D'autres événements marqueront la mobilisation pour les droits des femmes un peu partout dans le département. Comme à Palaiseau et Evry où des expositions, débats et spectacles sont proposés pendant les jours à venir. 

Vivre ensemble en Essonne

D'une manière générale, le Plan citoyenneté voté par l’Assemblée départementale en juin dernier affirme les valeurs de la République et du vivre ensemble en Essonne. Il vise à lutter contre les racismes et les discriminations, à encourager l’esprit civique et le sentiment d’appartenance à la Nation.

Pour François Durovray, "la promotion des valeurs républicaines appelle l'action et la vigilance de tous". C’est dans ce but que la nouvelle politique départementale de citoyenneté sera présentée aux élus essonniens jeudi 9 mars à Chamarande. "En les mobilisant de manière transversale avec les services du Département, mais également avec les acteurs et citoyens du territoire, nous souhaitons faire émerger une vision collective et partagée de l’Essonne de demain".

[ajout 14/03/17] Lors de cette rencontre, 9 collectivités essonniennes ont signé la charte européenne pour l'égalite femmes-hommes dans la vie locale sous le patronage du Département. Il s'agit de Leuville-sur-Orge, Marolles-en-Hurepoix, Mauchamps, Montlhéry, Ollainville, Saint-Yon, Vert-le-Petit et Villabé.

Les collégiens au cœur du dispositif

"Les attentats, les fractures civiques et les tensions sociales rappellent chaque jour la nécessité de renforcer avec constance et persévérance le pacte républicain", ajoute Alexandre Touzet, vice-président du Conseil départemental, délégué à l'administration générale, aux ressources humaines, à l'égalité homme-femme, au monde combattant et à la citoyenneté. "Ce plan nous permet d’agir en faveur d’une égalité des droits sur tout le territoire, de responsabiliser les citoyens et particulièrement les collégiens. Il permet également de faire de la participation citoyenne un enjeu de démocratie territoriale, d’améliorer le vivre ensemble par la promotion de la laïcité et de soutenir le devoir de mémoire".

Le Département agit pour les droits des femmes

Afin de renforcer l’accès au droit des Essonniennes, le Conseil départemental subventionne à hauteur de 188 616€ cinq associations conventionnées traitant de la lutte contre les violences faites aux femmes, de l’aide aux victimes et de l’accès aux droits :

  • Centre d’information pour les droits des femmes et des familles (CIDFF),
  • Paroles de femmes 91,
  • Femmes solidarité 91,
  • Lieu Écoute Accueil (LEA),
  • MEDIAVIPP 91 chargée notamment de piloter le dispositif de télé-protection Grave Danger. Sur décision du Procureur d’Evry, ce dernier permet aux Essonniennes en très grand danger de disposer d’un téléphone spécifique d’alerte et aux forces de l’ordre d’intervenir rapidement en cas de nécessité.


Le Département soutient également les collectivités, associations, entreprises et institutions agissant au quotidien sur le territoire pour les droits des Essonniennes : Cœur d’Essonne Agglomération, Fleury-Mérogis, Igny, Massy, Palaiseau, Saint –Michel-sur-Orge, Varennes-Jarcy, Vigneux-sur-Seine, Femme Solidaires 91, TICE, Université d’Evry Val d’Essonne, Génération Femmes Rissoises, La voix des jeunes Evry, Mission locales du Val d’Orge, Elles réussissent.

En complément

Aussi sur essonne.fr

Lire notre article "Renforcer la citoyenneté"

Dernières actus

Lecture

Lecture publique, quelles sont les nouvelles orientations?

En concertation avec les acteurs du monde du livre, le Département adopte son nouveau plan 2018-2022 de développement de la lecture publique. Ce dernier définit les grandes orientations et les actions prioritaires pour moderniser, structurer le...

Terre d'Avenirs

Vidéo : une Terre d'avenirs à imaginer ensemble

Le 29 novembre, au Génocentre d’Évry, près de 300 Essonniens ont conclu les ateliers Terre d’Avenirs lancés pour les 50 ans du Département. Agriculture, tourisme, collèges, changement climatique… de nombreuses pistes de réflexion ont été abordées. Le...