En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
 Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Accepter et fermer
Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

Budget 2017 : construire l'avenir

Publié le : 15.02.2017, dernière mise à jour : 15.02.2017

Après une année 2016 difficile pour les finances du Département, l'horizon s'éclaircit. Les décisions de la majorité départementale commencent à porter leur fruit. Les élus ont voté un budget 2017 de construction qui permet d'aborder l'avenir en confiance et d'investir à nouveau pour les Essonniens.

La santé financière du Département va mieux. Et c’est une bonne nouvelle pour l’Essonne et ses habitants. Mieux, car des économies importantes ont pu être réalisées à tous les niveaux, qu’il s’agisse du train de vie des élus ou de la rationalisation de certaines dépenses. Mieux aussi, car une partie des dettes impayées contractées par l’ancienne majorité ont été remboursées.




Des efforts conséquents qui commencent à payer

"C’est un budget de construction qui a été mis en place après une année difficile de redressement des comptes, souligne François Durovray, président du Conseil départemental. Nous avons de moins en moins de dotations de l’État. Nous devons donc faire des économies de dépenses de fonctionnement en sachant que nous avons des compétences obligatoires à assumer comme le RSA et alors que nos recettes stagnent."

Face à ce casse-tête, le Département intensifie ses efforts de bonne gestion et de maîtrise de ses dépenses. "Ces efforts consentis doivent avoir un sens, faire de l’Essonne une Terre d’Avenirs", ajoute le président du Conseil départemental.

 



1,2 milliard d'€ d'investissement sur 5 ans

PPI. Derrière cet acronyme se cache le plan pluriannuel d’investissement voté par les élus le 15 décembre dernier.

De quoi s’agit-il ? D’une feuille de route élaborée par le Conseil départemental d’un montant d’1,2 milliard d’euros pour les cinq ans à venir. Elle liste les projets d’aménagement prioritaires qui amélioreront le quotidien des habitants. Les déplacements sont au coeur du PPI : réaménagement du Ring des Ulis, mise en oeuvre d’un plan bus et d’un plan éco-mobilités... Le Département va également procéder, d’ici à 2021, à de nombreuses restructurations de collèges, de maisons de retraite et d’établissements pour personnes handicapées...

"Les investissements nécessaires à l'entretien de notre patrimoine départemental et à l'amélioration de la vie quotidienne des Essonniens se feront sans augmenter la dette", a précisé François Durovray, président du Conseil départemental.

2017/2021 > 1 plan d'investissement ambitieux, 12 actions prioritaires

 

Voirie

295M€

Exemples : réaménagement du Christ de Saclay et du Ring des Ulis

Collèges

230 M€

Exemples : restructuration des collèges Pont de Bois à Saint-Chéron, Fleming à Orsay

Transports

205 M€

Exemples : T12 Express (ex tramtrain Massy-Évry), T7 Athis-Juvisy

Bâtiments départementaux hors collèges

120 M€

Exemples : création d’une première Maison de l’Essonne dans le sud du département, réhabilitation de la piscine de Mennecy

Partenariat avec les communes

100 M€

Exemples : construction de gymnases, d'écoles, de salle des fêtes

Très Haut Débit

Près de 25 M€

Exemple : arrivée de la fibre optique dans le sud de l’Essonne d’ici à 2020

 

Enseignement supérieur et recherche

60 M€

Exemples : construction de Ice (Infrastructure pour les sciences du climat et de l’environnement) sur le Plateau de Saclay et d’un équipement qui hébergera, sur le campus de l’Université d’Évry-Val-d’Essonne, un Learning Center et une Maison des sciences de l’homme et de la société

Établissements sociaux et médicosociaux

40 M€

Exemples : création de nouveaux établissements d’hébergement pour personnes âgées à Villebon-sur-Yvette, aux Ulis, à Draveil

Environnement

70 M€

Exemples : aménagements du Cirque de l’Essonne, du marais de Misery

Politique de la ville

70 M€

Exemples : travaux de voirie dans le quartier de Montconseil à Corbeil-Essonnes, aides à la construction de 350 logements sociaux à Évry, Verrières-le-Buisson et Fleury-Mérogis

Modernisation des services publics

68 M€

Exemples : guichet numérique unique, véhicules propres

Service départemental d'incendie et de secours

14 M€

Exemples : renouvellement des véhicules de pompiers, constructions de centres de secours à Tigery et sur le Plateau de Saclay


Factures impayées : l'heure de vérité

L'ancienne majorité départementale s'est bien livrée à de la cavalerie budgétaire. Des pratiques financières plus que contestables mises en lumière par la mission d’information et d’évaluation (MIE) composée d’élus de l’actuelle majorité et de l’opposition.

Après six mois d’audition de différents acteurs, la MIE a bien conclu à l’unanimité que les factures impayées aux établissements pour personnes âgées et handicapées existaient depuis 2010 et que les décalages de paiements ont augmenté chaque année d’environ 14 millions d’euros entre 2012 et 2015 pour atteindre au moins 101,3 millions d’euros au premier trimestre 2015. "Un point final a été mis. Nous allons enfin retrouver un équilibre budgétaire durable", note Dominique Fontenaille, rapporteur de la MIE.

> Plus d'infos : "Factures impayées : la MIE rend son rapport final

Dernières actus

Lecture

Lecture publique, quelles sont les nouvelles orientations?

En concertation avec les acteurs du monde du livre, le Département adopte son nouveau plan 2018-2022 de développement de la lecture publique. Ce dernier définit les grandes orientations et les actions prioritaires pour moderniser, structurer le...

Terre d'Avenirs

Vidéo : une Terre d'avenirs à imaginer ensemble

Le 29 novembre, au Génocentre d’Évry, près de 300 Essonniens ont conclu les ateliers Terre d’Avenirs lancés pour les 50 ans du Département. Agriculture, tourisme, collèges, changement climatique… de nombreuses pistes de réflexion ont été abordées. Le...