Aller en haut de la page
Ouvrir le menu
  • Accueil
  • Le département
  • L'actualité du Conseil départemental
  • Bilan d'étape pour le pacte solidarité du Département

Bilan d'étape pour le pacte solidarité du Département

Publié le : 24.05.2019, dernière mise à jour : 18.09.2019

Lancé par le Département en 2016, le "Pacte solidarité Essonne : du social vers l’emploi" est arrivé à mi-parcours en 2019. L'occasion d'un premier bilan, mais également d'afficher de nouveaux dispositifs en faveur de l’insertion des jeunes et des bénéficiaires du RSA pour la période 2019-2020.

Le "Pack sortie RSA" du Département pérennise le retour à l'emploi©DR

"Recentrer l’aide en direction des plus vulnérables et préparer l’avenir dans la confiance". Tels étaient les mots de François Durovray lors de la présentation du bilan du pacte solidarité, en mars 2019. Une phrase qui soulignait bien que l’heure n’est pas au relâchement.

En effet, en 2018, le nombre de foyers bénéficiaires du RSA a progressé de 4,5%. Face à ce constat, le Département a proposé un accompagnement personnalisé des bénéficiaires, dès l’entrée dans le dispositif RSA. Par exemple, une évaluation complète de leur situation, pour définir un programme sur-mesure de retour rapide à l’emploi, ou encore un accompagnement six mois après avoir décrocher un emploi pour consolider l’insertion professionnelle.

Des avancées notables

À mi-parcours, force est de constater que les actions mises en place portent des fruits. Les conventions d’accompagnement conjointes par Pôle emploi et les services sociaux du Département ont permis à 52% des personnes accompagnées de trouver un emploi, une formation ou de créer une entreprise. Parmi elles, 68% sont bénéficiaires du RSA. Ces conventions signées avec Pôle Emploi ont été renouvelées jusqu'en 2020.

Autre avancée : "En 2018, un chantier interne au Département a été mené pour faire évoluer les métiers des professionnels qui interviennent dans le champ de l’insertion. Les objectifs majeurs visent à dynamiser le parcours des bénéficiaires vers l’emploi et à simplifier les process, réduire le délai entre l’ouverture des droits RSA et le début de l’accompagnement par le référent unique de parcours", complète Sandrine Gelot, vice-présidente déléguée à l’Insertion, à la Cohésion sociale, à la Politique de la ville et au Logement.

La création d’ateliers de sensibilisation aux outils numériques pour lutter contre la fracture sociale, le démarrage d’un chantier d’insertion à Méréville pour découvrir les métiers des espaces verts ou encore l’aide à la mobilité figurent parmi les actions réussies de ces deux premières années du Pacte.

Et après ?

Pas question de se reposer sur ces lauriers. Pour les deux années à venir, les initiatives lancées depuis deux ans vont être renforcées, tandis que d’autres verront le jour. Parmi celles-ci, la création d’une crèche associative pour les enfants de parents bénéficiaires du RSA, le développement du "Pack sortie RSA" pour consolider le retour pérenne à l’emploi ou encore la mise en place du "Mois de l’insertion", en novembre 2019, pour mobiliser l’ensemble des forces vives autour de cet enjeu essentiel pour le Département et pour les personnes en difficultés. La cellule Emploi créée dans le cadre de l’évolution des métiers de l’insertion en janvier 2019 va quant à elle permettre de créer des passerelles entre les entreprises de l’Essonne et les publics en insertion.

Pas de doute, le Pacte solidarité a fait bouger les lignes et poursuivra cet élan constructif.

 

 

Dernières actus

Covid19

Déconfinement : les sites départementaux rouvrent leurs portes

Suite aux annonces du Premier Ministre, le Département rouvre la plupart de ses sites accueillant du public le 2 juin, certains dès ce week-end. Domaines départementaux, sites culturels, Maisons départementales des solidarités, PMI... Voici un aperçu...

Transports scolaires

Le Département réduit le coût des transports scolaires pour les familles

Le Département de l’Essonne accentue ses efforts pour réduire significativement le coût du transport scolaire pour les collégiens en 2020-2021. La baisse des participations pour la carte Scol’R et pour la carte scolaire des lignes régulières...