Aller en haut de la page
Ouvrir le menu

41 pistes pour sortir Grigny de l'eau

Publié le : 07.12.2016, dernière mise à jour : 17.02.2017

Avec 45% de ses habitants vivant sous le seuil de pauvreté, Grigny est aujourd’hui l’une des communes les plus pauvres de France. Un plan d’aide exceptionnel de 41 mesures est mis en œuvre pour soutenir la ville et ses habitants.

Grigny 2, une des plus grandes copropriété d'Europe ©DR

Grigny 2, une des plus grandes copropriété d'Europe ©DR

École, logement, sécurité, santé, emploi… un rapport interministériel préconise 41 mesures dans tous les domaines de l’action publique pour venir en aide à la commune de Grigny. "Ce programme est encourageant mais nous espérons atteindre un jour l’auto-suffisance financière. Ce doit être l’objectif principal de la municipalité. C’est en obtenant une marge de manœuvre que celle-ci sera gérée efficacement sans dépendre des aides de l’État", note Sylvie Gibert, conseillère départementale du canton de Viry-Chatillon et élue municipale à Grigny.

Priorité à l’éducation

Plus de la moitié des jeunes Grignois de 15 à 19 ans sort du système scolaire sans diplôme. Pour "favoriser l’apprentissage scolaire et la réussite des élèves", le rapport recommande l’augmentation du nombre de maîtres surnuméraires prenant en charge les élèves du primaire en difficulté, la hausse de la dotation horaire globale pour les collèges ou encore la création d’un lycée…

Un centre médico-psycho-pédagogique va également voir le jour en plus du centre de santé déjà prévu. À la Grande Borne, dans le secteur du Damier – un quartier marqué par le décrochage scolaire - il accueillera les enfants de 6 à 12 ans afin de les aider à réussir leurs apprentissages.

Réhabilitation du square Surcouf

Côté logement, les efforts se concentreront sur le redressement de la copropriété dégradée de Grigny 2, l’une des plus grandes d’Europe. Le Conseil départemental participe à ce titre à la rénovation urbaine du quartier, en finançant notamment l’aménagement et le désenclavement du square Surcouf à hauteur d’1,2 million d’euros.

Enfin, le plan d’aide prévoit une quinzaine de policiers supplémentaires pour renforcer les effectifs du commissariat de Juvisy-sur-Orge et intervenir efficacement à Grigny lorsque cela sera nécessaire.

Dernières actus

Terre d'Avenirs

Livre blanc : « Demain, parlons-en aujourd’hui ! »

À l’occasion de ses 50 ans, le Département a lancé, une vaste réflexion collective autour de l’identité de l’Essonne et de son avenir. Après de nombreux échanges organisés dans le cadre de la démarche Terre d’Avenirs, les actions proposées seront...

Circulations douces

L’Essonne à vélo

L’ambition du Département est de promouvoir la diversité des moyens de transports alternatifs à la voiture. L’adoption d'un Plan vélo en mai 2018 répond à cet objectif. Il constituera le cadre de la politique cyclable départementale pour les quatre...